Mike Tyson : Le retour

L’Américain Mike Tyson est-il en train de renouer avec son passé de roi des lourds ? Samedi soir à Memphis, Tyson a signé d’un crochet du droit électrique une victoire au KO contre le Britannique, Clifford Etienne. Cela lui a pris 49 secondes seulement d’un combat des lourds, prévu en dix rounds.
Ces quelques secondes étaient intenses, remplies de coups de part et d’autre. Les deux hommes se sont jetés tête baissée dans la bataille, avant que le coup fatal de Tyson ne vienne achever le combat. Un crochet du droit a signé la 50ème victoire de la carrière de l’Américain, contre quatre défaites et deux no-contest. A 32 ans, Etienne qui a découvert la boxe durant ses dix années de prison, a encaissé la deuxième défaite d’une carrière «pro» entamée en 1998 et riche de 24 victoires et un nul, celui concédé l’an dernier au Sud-Africain Frans Botha. Ce combat est bien celui des rebondissements. Lundi déjà, l’Américain a annoncé son annulation en raison d’un rhume. Le lendemain, l’ancien roi des lourds change d’avis et décide le maintien du combat. Clifford Etienne lui-même n’a pas caché ses hésitations tout au long de la semaine. La confrontation Tyson-Etienne a finalement eu lieu à la date prévue. L’Américain qui se disait n’être pas prêt à se battre était obligé de monter sur le ring pour des raisons matérielles. «J’ai des obligations… Il avait besoin d’argent et j’ai besoin d’argent», a-t-il avoué. L’Américain devait recevoir une bourse minimum de cinq millions de dollars contre un million pour son adversaire.
Commentant ses récents déboires de santé, Tyson a écarté l’hypothèse du rhume pour affirmer avoir des problèmes à la colonne vertébrale. « J’ai le dos cassé à la suite d’un accident de moto.
Un jour, je travaillais à la salle lorsque je suis resté coincé. Les médecins m’ont annoncé que j’avais le dos cassé, un problème à la colonne vertébrale». Alors qu’il se disait «plus confiant que l’année dernière», Tyson a toutefois laissé planer des doutes concernant une rapide revanche sur le Britannique Lennox Lewis, l’homme qui l’avait humilié au KO au huitième round le 8 juin dernier à Memphis. A 36 ans, l’ancien champion des lourds n’est même pas sûr de vouloir continuer à boxer.
«Je ne suis pas prêt pour combattre Lewis. J’ai besoin de deux ou trois combats. Probablement deux… Mais je ne sais même pas si je veux combattre encore», a-t-il précisé. Pour son entraîneur Freddie Roach, qui l’avait finalement accompagné samedi soir sur une promesse de KO, une victoire contre Lewis est possible. «Je pense qu’il peut le battre mais il faudrait pour cela qu’il retourne immédiatement au gymnase», déclarait Roach.
Le champion du monde WBC a pour sa part préféré attendre le résultat de Tyson que défendre son titre face à l’Ukrainien Vitaly Klitschko.
Ce dernier aurait d’ailleurs engagé une action en justice pour faire respecter son statut de challengeur obligatoire du Britannique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *