Mise à jour de la 20ème journée: Le derby de la capitale à huis clos

Mise à jour de la 20ème journée: Le derby de la capitale à huis clos

Les Militaires ont été condamnés à disputer trois rencontres sans public à cause de certains actes de vandalisme causés par leurs supporters.

Les trois dernières journées de la Botola Maroc Telecom ont largement été tronquées en raison de l’engagement de quatre clubs nationaux en Coupes africaines. Entre-temps, plusieurs tristes événements se sont produits, et les équipes se verront disputer les matchs de la mise à jour avec un sentiment de tristesse et de déception.

Ces affiches revêtent une importance capitale pour la course au titre, il n’en demeure pas moins que l’atmosphère qui régnera sera loin d’être festive.
Cette mise à jour de la 20ème journée débutera aujourd’hui avec des matchs chocs. A commencer par le derby de la capitale qui mettra aux prises l’AS-FAR au FUS Rabat à 14h00. Cette rencontre se déroulera à huis clos. Les Militaires ont été condamnés à disputer trois rencontres sans public à cause de certains actes de vandalisme causés par leurs supporters. Une donne qui n’arrange en rien les affaires de l’AS-FAR mal-en-point. Aucun point n’a été remporté des quatre dernières rencontres. C’est le moment ou jamais pour Jose Romão de stopper l’hémorragie et repartir sur de nouvelles bases. Néanmoins, il aura en face de lui une formation qui se bat pour le titre. Le FUS, dauphin avec 33 points n’a aucun intérêt à laisser échapper le moindre petit point.

Plus tard dans la même journée, l’Olympique Khouribga croisera le fer avec l’Ittihad Tanger. Pour beaucoup il s’agit de David contre Goliath. Tellement l’OCK vit une de ses pires saisons que la suprématie tangéroise pourrait facilement avoir le dernier mot. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, les Phosphatiers n’ont remporté aucune victoire depuis la 9ème journée lorsqu’ils se sont imposés à Casablanca face au Raja par 2 buts à 1. C’est dire que le club est confronté à de sérieux problèmes auxquels il va devoir vite trouver des solutions s’il ne veut pas prendre l’ascenseur de la relégation. Lanterne rouge avec 15 points seulement, les chances de sa survie parmi l’élite s’amenuisent d’une journée à l’autre. Les choses se sont même compliquées ce week-end avec son élimination de la Coupe de la confédération face à la formation tunisienne de l’Etoile du Sahel.

Conscient de la fébrilité de son adversaire, l’IRT ne veut pas rater les trois points de la victoire. Ce match est considéré par les supporters et les dirigeants de l’équipe comme une aubaine qu’il faut saisir. Abdelhak Benchikha et ses poulains comptent s’emparer la troisième place et repousser la gourmandise de ses poursuivants directs, à savoir la Renaissance Berkane et le Raja Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *