Mission accomplie pour les Lions de l’Atlas

Mission accomplie pour les Lions de l’Atlas

Ils sont partis, ils ont vu et ils ont vaincu. Les Lions de l’Atlas ont fait le boulot, samedi dernier, à Blantyre, en battant le Malawi par (1-0) en match comptant pour la cinquième journée des éliminatoires (groupe 12). Les Lions de l’Atlas ont décroché ainsi haut la main leur qualification pour les phases finales de la Coupe d’Afrique des nations. Les protégés de M’hamed Fakhir achèvent du coup sans faute la campagne des qualifications en survolant sans ambages leur groupe avec un total de 10 points.
Lors de cet ultime et décisif match, les coéquipiers du capitaine Talal El Karkouri, soucieux de contenir la hargne des locaux, ont opté pour l’offensive dès les premières minutes obligeant leurs adversaires à battre en retrait. À peine 10 minutes de jeu, Marouane Chamakh a failli ouvrir la marque suite à un assaut amorcé par le virevoltant Soufiane Alloudi, mais le gardien est intervenu pour sauver son but, dégageant la balle …dans les pieds de Bouchaib Lambarki. Ce dernier a réussi à déjouer la défense avant de loger le ballon dans les filets vides (1-0). Piqués au vif, les Malawites tenteront de revenir dans le match. Mais leur jeu est vite devenu trop physique, ce qui leur a valu plusieurs cartons jaunes. Le flanc droit, animé par Condon Fisher, a constitué leur arme fatale, mais c’était sans compter avec la vigilance des défenseurs marocains qui coupaient court devant toutes leurs tentatives. À la reprise, les locaux reprendront sur la même cadence et le même engagement physique, mais les nationaux ont joué circonspects, avec une touche de balle, des passes précises et des tirs en profondeur.
Les défenseurs nationaux ont subi tout le poids de la rencontre. Ils ont, cependant, fait preuve de solidarité dans les moments chauds, à l’image de la balle qui a failli tromper leur vigilance à la 78ème minute. Heureusement, Abdelkrim Kaissi était au bon moment et au bon endroit. Dans les dernières minutes, les joueurs du Malawi, dépassés par le temps, confondront vitesse et précipitation face à des Marocains maîtres de leur sujet. En temps additionnel, sur une balle arrêtée à l’entrée de la surface adverse, Moha El Yacoubi a vu son tir croisé frôler la transversale avant d’être repoussé par le portier en corner (90è+2), dans la dernière action de la rencontre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *