Modeste prestation du Raja devant l’Ajax Cape Town

Dès l’entame de cette rencontre, les Casablancais ont pris les choses en main et imposé leur domination pour remporter cette partie et faire oublier la piètre prestation de leur première sortie de cette échéance africaine, face à Al-Ahly d’Egypte (0-1). Le Raja ne tardera pas longtemps à chercher la brèche. En effet, dès les premières minutes de jeu, le trio Amine Erbati, Rachid Slimani et Marouane Zemmama ont percé à maintes reprises la défense adverse, mais sans surprendre le portier sud-africain Joseph Moaneeb.
Les hommes de Mohamed Nejmi ont disputé cette rencontre devant un public peu nombreux. Devant la détermination des Casablancais, la formation d’Ajax Cape Town n’a trouvé d’autres alternatives que de jouer sur des contre-attaques en cherchant à dominer le milieu de terrain. Lors de la seconde période, les poulains de Nejmi, qui ont repris confiance, ont démontré une meilleure maîtrise de jeu en milieu de terrain sans  toutefois se créer de réelles opportunités. Le retour des vestiaires a débuté avec un jeu plein de finesse de la part du Raja qui s’est montré plus déterminé à ouvrir le score.
Les Casablancais ayant pris les choses en main, Marouane Zemmama a enfin trompé la vigilance de Joseph Moaneeb (50ème). Par la suite, le système défensif des Casablancais s’est compliqué davantage au moment où les joueurs du milieu ne semblaient pas avoir assimilé leur travail et avaient du retard pour se replacer. Il s’en est fallu d’un changement effectué au sein de l’effectif sud-africain, après l’entrée en jeu du jeune attaquant Fundo Shumana, qui a réussi à tromper la vigilance du gardien Yassine El Hadd (84-ème), signant ainsi le but d’égalisation. Le parcours des Casablancais à cette ligue des champions n’est pas encore achevé. Privé lors de ses deux matches au Caire et à domicile des services de certains joueurs (pièces maîtresses de l’équipe), dont Masloub, Mesbah et Nater, le Raja devra cravacher dur au cours de ses prochaines sorties  afin de décrocher l’un des deux billets des demi-finales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *