Mohamed Ahansal continue sur sa lancée vers un quatrième titre d’affilée

Mohamed Ahansal continue sur sa lancée vers un quatrième titre d’affilée

Lundi 4 avril, les participants à la 26e édition du Marathon des sables ont parcouru 38 km, deuxième étape reliant Koursi Dial Zaid et Jebel El Mraier. Cette étape particulièrement difficile a connu l’abandon de six marathoniens, dont un Français qui a été transporté à une clinique à Errachidia à cause de douleurs au niveau de la poitrine. Par contre, Mohamed Ahansal, qui continue à caracoler en tête du classement général, n’a donc trouvé aucun problème pour s’y maintenir. Le frère de Lahcen Ahansal a réussi à prendre le large par rapport à ses poursuivants au classement général, dont notamment son compatriote Rachid El Morabity et le Jordanien Salameh Al Aqra. À 7 kilomètres de l’arrivée, Ahansal a accéléré le rythme pour remporter la première place à 9 secondes d’Al Aqra, tandis qu’El Morabity a occupé la troisième place à 3 minutes et 38 secondes. Ahansal, vainqueur également de la première étape courue, dimanche 3 avril,(Dar Kaoua-Koursi Dial Zaid), s’est imposé en 3h 01:37 devant Al Aqra (3h 01:41) et El Morabity (3h 05:16). Chez les dames, la Française Laurence Klein a pris la première place en réalisant un chrono de 3h 39:06, devançant l’Espagnole Emma Rocca (3h 43:05) et l’autre Française Sonia Furtado (4h 13:57). L’athlète marocaine Didi Touda a occupé la 6è place en 4h 24:10. «Je suis fin prête pour remporter le titre de cette année, même si la concurrence s’annonce acharnée avec les athlètes espagnoles Emma Rocca et Monica Aguilera, qui n’épargnera aucun effort pour la défense de son titre», a déclaré Laurence à la MAP. Laurence est désormais en tête du classement général provisoire avec un temps de 7h 13:41, devant Rocca (7h 14:26) et Furtado (8h13:35). En effet, Ahansal, qui vise un quatrième titre d’affilée, le cinquième en son palmarès après ceux glanés en 1998, 2008, 2009 et 2010, continue sur sa lancée. Il essaiera de consolider son leadership lors des cinq étapes restantes, même si la concurrence s’annonce très rude lors de cette épreuve d’aventure, d’endurance et du dépassement de soi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *