Mohamed Lahna plus valide que jamais

Mohamed Lahna plus valide que jamais

Bruce Lee avait conseillé un jour : «Suivez la voie de la non-voie, n’ayez aucune limite pour seule limite». Cette citation qui remonte à 1971 consomme aujourd’hui toute sa substance chez le paratriathlète marocain Mohamed Lahna.

Ce sportif de haut niveau va se dépasser et aller au-delà de ses limites. Unique paratriathlète marocain, en Afrique et dans le monde arabe, Lahna participera ce 11 octobre au plus prestigieux triathlon du monde qu’est le Championnat du monde de l’Ironman à Kona, Hawaï. Cette épreuve, qui regroupe les 3 disciplines en une (3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied), est organisée par la World Triathlon Corporation (WTC), qui décerne le titre de «Champion du monde d’Ironman».

Sur sa page Facebook, Lahna ne cache ni son bonheur ni son émotion. «Je suis heureux et fier de vous annoncer ma participation au Championnat du monde Ironman le 11 octobre prochain à Kona- Hawaï. ! Heureux grâce à OCP qui apporte son soutien entier à mon projet. Fier de porter les couleurs du Maroc dans cette prestigieuse épreuve qui représente aussi une étape importante de ma préparation pour les Jeux Paralympiques de 2016», a-t-il écrit.

A travers cette participation, le paratriathlète marocain peaufine sa préparation pour être prêt pour les Jeux paralympiques 2016, qui se tiendront à Rio au Brésil. Avec assurance, Lahna affirme : «Mon objectif est d’atteindre le podium à Rio en 2016. L’Ironman de Kona me permettra sans aucun doute de me renforcer».

Mohamed Lahna, né sans fémur à la jambe droite, est un athlète expérimenté. Médaillé d’argent aux Championnats du monde de paratriathlon à Pékin en 2011 et vainqueur de la Coupe du monde de Paratriathlon à Edmondton en 2013, il s’est également fait connaître en relevant de nombreux défis dont la traversée du détroit de Gibraltar à la nage (2010) et la participation à une des épreuves d’endurance les plus difficiles au monde et des plus réputées : le Marathon des sables (2013).

En dépit de sa mobilité réduite, Mohamed Lahna ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et compte encore et toujours repousser ses limites en défiant les valides. Notons que sa participation au Championnat du monde Ironman de Kona a été possible grâce au soutien d’OCP, qui accompagne plusieurs initiatives collectives et individuelles de performance et d’accomplissement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *