Moncef Belkhayat accorde huit millions de dirhams au football

Moncef Belkhayat accorde huit millions de dirhams au football

La FRMF est la 15e fédération sportive nationale à avoir signé un contrat-programme avec le ministère de la Jeunesse et des Sports. Ce contrat-programme, signé jeudi 4 février, à Rabat, qui s’étale sur quatre ans (2010-2013), porte notamment sur la formation et l’appui technique et financier. Les deux parties se fixent comme objectifs d’augmenter annuellement le nombre de licenciés de 5 %, pour atteindre les 66.500 en 2014, de construire seize centres de formation de jeunes et quatre centres de formation régionaux opérationnels et de créer une ligue professionnelle en 2012. Ils visent également la qualification aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et aux Jeux olympiques (JO) en 2012, à la CAN des moins de 20 ans en 2013 et à la Coupe du monde en 2014. Afin d’atteindre ces objectifs, le ministère s’engage notamment à attribuer une subvention annuelle de fonctionnement à la FRMF de huit millions de dirhams (sur quatre ans). Il va livrer annuellement à la Fédération «clés en mains» six pelouses synthétiques dernière génération, qui seront destinées soit aux aires de jeux ou aux terrains d’entraînement et dont les bénéficiaires seront fixés par la Fédération parmi les clubs de 1ère et 2è divisions et des centres de formation, pour atteindre huit centres (2 par an) relevant des clubs d’élite et quatre centre régionaux (un par an) relevant directement de la Fédération. De son côté, la FRMF, s’engage à se conformer aux textes législatifs et réglementaires en vigueur et améliorer la transparence dans sa gestion, à promouvoir la pratique du football et les différents métiers du sport, à œuvrer pour le développement du football de haut niveau et «la prévention par le sport» et la protection des sportifs et à améliorer la comptabilité et le contrôle de l’utilisation des fonds. «ce contrat-programme met l’accent sur le renforcement des clubs de première et deuxième divisions, comme travail de base pour aboutir à la formation d’équipes nationales fortes et compétitives», a déclaré Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports. Pour sa part, Ali Fassi Fihri, président de la FRMF, a annoncé que, «que le chemin est long et qu’un travail colossal reste à faire, ajoutant que plusieurs chantiers doivent être ouverts, notamment au niveau de la restructuration de la Fédération, des clubs et de la Direction technique nationale». Insistant sur le rôle capital que peuvent jouer les centres de formation de qualité, que ce soit en terme d’infrastructure ou de méthodes adoptées, dans la mise à niveau du niveau du football national, Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances a exprimé l’engagement de son département à accompagner cette dynamique. Ce contrat a été conclu par M.Belkhayat, et M.Fassi Fihri en présence de M.Mezouar et des représentants du Comité national olympique marocain (CNOM).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *