Mondial-2004 de Biathlon

Si, chez les messieurs, on retrouve les mêmes favoris que la saison dernière – à l’exception du Russe Viktor Maigourov qui s’est retiré -, on enregistre en revanche chez les dames le retour de la Norvégienne Liv Grete Poirée, née Skjelbreid, épouse du Français Raphaël Poirée, après la naissance de leur fille Emma, fin janvier. « Je suis très motivée », a lancé Mme Poirée, 29 ans, ancienne championne du monde, double vice-championne olympique à Salt Lake City et deux fois deuxième du classement général de la Coupe du monde (2001 et 2002) derrière l’ancienne reine du biathlon, la Suédoise Magdalena Forsberg, à la retraite. Le tenant de la Coupe du monde masculine est le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, 29 ans, quadruple champion olympique à Salt Lake City et double champion du monde à Khanty Mansijsk, en Russie. L’armada norvégienne comprend en outre Halvard Hanevold, Frode Andresen et Egil Gjelland, auxquels s’ajoute un redoutable fondeur, Lars Berger, 24 ans. L’Allemagne compte surtout sur les membres de son relais champion du monde Ricco Gross, Peter Sendel, Frank Luck et Sven Fischer. Gross, 33 ans, troisième de la Coupe du monde 2002-2003 vise le Grand globe de cristal. « Je ne dis pas que je veux le gagner. Mais je dis bien qu’il me manque quelque part », a-t-il déclaré. Raphaël Poirée, 29 ans, triple vainqueur de la Coupe du monde (2000, 2001 et 2002) est l’incontesté chef de file de l’équipe française de biathlon. Sa priorité pour la saison est le Mondial à Oberhof, après des championnats du monde en demi-teinte en Sibérie, où il a dû se contenter d’une médaille de bronze. Les Russes figurent également parmi les favoris de la saison, alors que Ricco Gross ne serait pas surpris de voir des Estoniens ou des Suédois accéder au podium. La première Allemande à avoir remporté le Grand globe de cristal (2003), Martina Glagow, 24 ans, championne du monde de la poursuite, ex aequo avec la Française Sandrine Bailly, n’est pas certaine d’être en mesure de défendre son trophée. « Je ne pense pas que je pourrai répéter ces succès », a-t-elle estimé. Outre les Norvégiennes avec Mme Poirée, les Russes, championnes du monde du relais et médaille de bronze du relais des JO, figurent parmi les favorites avec notamment la championne olympique de la poursuite, Olga Pyleva, 28 ans, et Albina Akhatova, 27 ans, deuxième au classement général.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *