Mondial-2006 : La Grèce chute, l’Italie souffle

La victoire albanaise constitue le résultat le plus inattendu d’une soirée également marquée par le nul de l’Angleterre en Autriche (2-2), la victoire in extremis de l’Italie face à la Norvège (2-1) à Palerme, enfin le nul peu rassurant de la France face à Israël (0-0) à domicile. Couronnée le 4 juillet à Lisbonne, la Grèce ne s’attendait certainement pas à vivre un lendemain de triomphe aussi difficile, qui plus est face au voisin albanais, modeste 94e au classement de la Fédération internationale (FIFA). Dans un groupe 2 qui s’annonce fort disputé puisqu’il comprend également l’Ukraine, la Turquie et le Danemark, les hommes d’Otto Rehhagel ne pouvaient plus mal débuter. Leur défaite s’avère d’autant plus inquiétante qu’ils ont craqué dans le secteur où ils semblaient si forts, la défense. Seule petite satisfaction de la soirée pour les Grecs, ses adversaires n’ont pas pris le large, la Turquie concédant le nul à domicile face la Géorgie (1-1), tandis que le Danemark et l’Ukraine se quittaient également sur un nul (1-1).
Vice-champion d’Europe, le Portugal (gr.3) a en revanche connu des débuts beaucoup plus tranquilles en s’imposant en Lettonie (2-0), tandis que la Slovaquie obtenait le nul face à une décevante Russie à Moscou.
Dans le groupe 5, l’Italie, rajeunie (sans Totti ni Del Piero), s’est imposée contre la Norvège (2-1) malgré un but encaissé dès la première minute. La France (gr.4), rajeunie elle aussi (7 joueurs à moins de dix sélections au coup d’envoi), n’a pas fait aussi bien en se montrant incapable, sans mordant ni inspiration, de battre Israël (0-0) au Stade de France. C’est un mauvais départ pour les Bleus d’autant que, dans le même temps, l’Eire et la Suisse n’ont pas fait de détails face aux îles Féroé (6-0) et Chypre (3-0).
En Autriche, l’Angleterre (gr.6) semblait tenir le match en mains (2-0, 64e) juste avant que les Autrichiens ne reviennent à la marque grâce à un coup franc (71e) puis à une bourde du gardien David « Calamity » James (73e).
Un nul au goût amer pour les Anglais dans un groupe mené par la Pologne, vainqueur en Irlande du Nord (3-0). Dans le groupe 7, la Belgique, à l’image de son voisin français, a bien mal débuté, tenue en échec par la Lituanie (1-1). La Serbie-Monténégro, elle, s’est imposée sans mal à Saint-Marin (3-0).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *