Mondial-2006 : le Brésil devance l’Argentine

En faisant match nul au Chili (1-1), dimanche, le Brésil reste en tête dans la zone Amsud, alors que l’Argentine, deuxième à 1 point, était tenu en échec à domicile par un solide Paraguay (0-0). A Santiago, le Chili ne doit son salut qu’à un penalty transformé à l’avant-dernière minute par Reinaldo Navia, à l’issue d’une rencontre élevée. Luiz Fabiano avait ouvert le score pour la Seleçao. « Nous espérions mieux, mais le Chili s’est bien battu », assurait le sélectionneur auriverde Carlos Alberto Parreira. Sans cette égalisation chilienne tardive, le Brésil aurait pris trois longueurs d’avance sur une pâle sélection argentine, qui a accumulé deux contre-performances en deux matches : sévère défaite au Brésil (3-1) mercredi et score nul et vierge à Buenos Aires face au Paraguay dimanche.
Au stade Monumental, Carlos Tevez, Hernan Crespo, Javier Saviola et Christian Gonzalez, les joueurs offensifs de la sélection albiceleste, se sont heurtés au mur infranchissable mis en place par le sélectionneur uruguayen des « guaranis » Anibal Ruiz. Les Paraguayens venaient pourtant de perdre en Bolivie (2-1, 6e journée). Juste derrière les deux géants du continent, les « petits » Chili (3e, 11 pts) et Paraguay (4e, 11 pts) restent dans la course alors que les qualifications n’en sont pas encore à mi-parcours. Suivent ensuite l’Equateur (5e, 10 pts), seule formation à avoir remporté ses deux matches de la semaine, et le Venezuela (6e, 10 pts). A l’inverse, l’Uruguay, double champion du monde (1930, 1950), va de désillusions en désillusions après sa déroute en Colombie (5-0) dimanche, dans la foulée d’une sévère défaite à domicile face au Pérou (1-3) mardi dernier. La « Céleste » est désormais 9e, avec un seul point d’avance sur la lanterne rouge, la Bolivie (6 pts). Avec une défense aux abonnés absents, l’Uruguay a vécu un vrai calvaire dans la chaleur de Baranquilla, laissant les « Cafeteros » (8e) se refaire une petite santé après leur revers en Equateur (2-1).
Lors de la 8e journée (4 et 5 septembre), l’Argentine ira au Pérou et le Brésil recevra la Bolivie. D’ici là, la Copa America (6-25 juillet) aura eu lieu au Pérou.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *