Mondial de rugby : Le carré d’as se précise

Mondial de rugby : Le carré d’as se précise

La France a réussi haut la main son passage au dernier carré du mondial australien de rugby. Dimanche matin dans le troisième quart de finale de cette prestigieuse compétition, le XV tricolore a littéralement balayé son homologue irlandais visiblement émoussé après avoir dû batailler face à l’Argentine puis l’Australie au cours des deux semaines précédentes. Les Français ont inscrit quatre essais et, surtout, dominé dans tous les domaines des Irlandais qui restaient sur trois succès lors des quatre dernières confrontations entre les deux sélections. Les Français ont notamment réussi une entame de match parfaite. Une réussite qui a duré tout au long de la rencontre qui s’est terminée sur le score 43-21. Le demi d’ouverture Frédéric Michalak, auteur d’un sans faute (huit réussites sur huit tentatives) a inscrit 23 points, confirmant sa première place au classement des meilleurs réalisateurs avec 101 points inscrits depuis le début de cette Coupe du monde. Une fois l’obstacle irlandais dépassé, le XV de France devra se concentrer sur la demi-finale qui l’opposera dimanche prochain à l’Angleterre ou le pays de Galles, qui devaient se rencontrer dans la journée d’hier pour le compte du dernier quart de finale. La Nouvelle-Zélande, qui a battu l’Afrique du Sud (29-9) à Melbourne, et l’Australie, qui a éliminé l’Ecosse (33-16) à Brisbane, ont déjà obtenu samedi leur place en demi-finales. All Blacks et Wallabies se disputeront samedi prochain à Sydney une place en finale, comme en 1991 (victoire australienne 16-6), année du premier titre mondial de l’Australie. Les Néo-Zélandais ont remporté les deux dernières confrontations face aux Australiens. Ils avaient infligé une défaite historique par son ampleur aux Wallabies (50-21) à Sydney le 26 juillet, avant de l’emporter (21-17) à Auckland le 16 août. Si les Néo-zélandais n’ont pas éprouvé de grandes peines à battre les Sud-Africains, les Australiens, tenants du titre, ont, eux, rencontré certaines difficultés pour battre l’Ecosse et atteindre le dernier carré pour la quatrième fois en cinq éditions du Mondial. Une semaine après avoir peiné pour l’emporter face à l’Irlande (17-16), les Australiens ont encore connu des problèmes en conquête, notamment en touche. Tenus en échec (9-9) à l’issue de la première période d’une grande pauvreté, les Australiens ont fait la différence au cours des quarante dernières minutes, au cours desquelles ils ont inscrit trois essais. Suite à cette victoire, le patron du XV australien Eddie Jones, Bombardé de reproches, avait renvoyé ses détracteurs dans leur camp. « Quand il le faudra, nous jouerons notre meilleur rugby ». « Nous étions considérés comme l’un des favoris, et bien voilà, nous sommes en demi-finale. Et donc satisfaits. Mais je ne dirais pas que c’était notre meilleur match », a résumé, réaliste, le capitaine George Gregan. Demi-finaliste en 1991, l’Ecosse quitte pour sa part la Coupe du monde après les quarts de finale, comme en 1987, 1995 et 1999.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *