Mondial : La frustration des « retraités »

La Coupe du monde en Asie a sonné le glas du parcours international exceptionnel de Gabriel Batistuta, 33 ans, un des buteurs les plus doués de sa génération. Auteur de triplés pendant les Coupes du monde 1994 et 1998, Batitusta aurait aimé aller plus loin. Il termine sa carrière avec un bilan à faire pâlir d’envie nombre d’attaquants débutants: 56 buts en 78 matches. Paolo Maldini, un des meilleurs défenseurs de l’histoire, a également fait ses adieux après l’élimination tumultueuse de l’Italie en huitièmes de finale, sans avoir jamais remporté un trophée international majeur au cours de sa longue carrière.
A 34 ans, Maldini aura connu la défaite en finale de la Coupe du monde 1994 face au Brésil, et en finale de l’Euro2000 face à la France. Il part à la retraite avec 126 sélections sous le maillot italien, et sept buts marqués. Le deuxième joueur le plus capé de l’histoire, avec 165 sélections, le gardien saoudien Mohammad Al Daeyea, a lui aussi grossi les rangs des retraités.
D’autres buteurs ont annoncé leur retraite. Henrik Larsson a décidé de ne plus jouer sous le maillot suédois, à l’âge de 30 ans. Il a inscrit 24 buts en 72 matches internationaux, dont trois pendant ce Mondial.
Le « soulier d’or », meilleur buteur du Mondial 1998, le Croate Davor Suker s’est éclipsé beaucoup plus discrètement, remplacé après 64 minutes de jeu dans le premier match pour ne plus jamais rejouer. Bien que défenseur, Fernando Hierro a signé 29 buts en 89 matches de la Seleccion et il reste le meilleur buteur de l’équipe d’Espagne. Il a marqué deux fois sur penalty dans le tournoi.
L’Irlandais Niall Quinn, qui aura 36 ans en octobre, est un autre recordman de buts pour son pays: 21 buts en 91 sélections. L’Eire perdra aussi le joueur le plus capé de son histoire, le défenseur Steve Staunton, 32 ans, qui a pris sa retraite après 102 matches internationaux.
Des grands noms du football comme le Nigérian Jay Jay Okocha, qui a joué trois Coupes du monde, le Danois Jan Heintze, le doyen de ce Mondial à 38 ans et 10 mois, ou les Français Frank Leboeuf et Christophe Dugarry, ont aussi quitté la scène. D’autres devraient suivre très prochainement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *