Mondiaux-2007 : Benhassi et Hachlaf qualifiés pour la finale

Mondiaux-2007 : Benhassi et Hachlaf qualifiés pour la finale

Hasna Benhassi, vice-championne en titre (2005 à Helsinki), a été grandissime dimanche après sa qualification pour la finale du 800m des Championnats du monde d’athlétisme à Osaka.
Benhassi a confirmé son statut de solide espoir pour l’athlétisme marocain grâce à sa belle deuxième place dans la série 3, où elle a signé sa meilleure performance personnelle de l’année.
Benhassi est partie au galop dans les derniers mètres pour obtenir une qualification méritée avec un super chrono de 1:56.84, derrière sa grande rivale, la Kényane Janeth Jepkosgei (1:56.17).
Réputée pour son finish spectaculaire, Benhassi, 29 ans, a poinçonné son ticket dans les derniers 100 mètres et s’est montrée combative et sérieuse dans sa quête d’une légitime médaille planétaire.
La Marocaine, excellente cette saison, est bien partie pour voler la vedette à la Mozambicaine Maria Matula qui a éprouvé des difficultés dans les demi-finales: Matula a été repêchée au temps après avoir terminé troisième, derrière Benhassi, en 1:56.98.
La deuxième place remportée, cette année, au meeting de Madrid (Grand Prix IAAF), est suffisante pour faire de l’athlète marocaine une sérieuse candidate pour s’attribuer l’une des médailles du 800m. «C’était une épreuve très relevée. J’ai voulu contrôler la course et m’imposer au finish. Je suis très satisfaite», a déclaré la vice-championne olympique. «Je ne veux pas dire que la finale sera facile, mais je vais faire mon possible pour monter sur le podium», a ajouté l’athlète marocaine.
Sa compatriote Amina Aït Hammou n’a pas bien géré sa course, se laissant bloquer par la Russe Svetlana Klyuka, entrée première, et l’Espagnole Mayte Martinez, qui a accéléré dans les derniers mètres pour entrer deuxième et ravir le billet de passage à la Marocaine. «C’est dommage que je n’ai pas réussi à obtenir ma qualification. C’était difficile pour moi d’accélérer dans les derniers moments de la course», a déploré Aït Hammou, qui était à bout de souffle à l’arrivée. Abdelkader Hachlaf a haussé le ton aux Championnats du monde 2007 d’athlétisme à Osaka en se qualifiant pour la finale du 3.000m steeple, au terme d’une course très rapide et grâce à un finish impérial. Hachlaf s’est montré en jambe pour se jucher sur le podium en terminant 2è de la première série, qualifiée plus rapide, avec un temps de 8min 20,03, à quatre secondes seulement derrière le Bahreïni Tareq Mubarak Taher.
 A l’âge de 29 ans, Hachlaf veut s’approprier la domination du 3.000m steeple après le forfait du champion du monde, l’ancien Kényan naturalisé qatari Saïf Saeed Shaheen.
Le Marocain a été performant cette année sur sa distance avec notamment une troisième place au meeting d’Athènes comptant pour le Grand Prix IAAF. Il était très expéditif en s’imposant dans un temps de 8:17.03.
«La course était très relevée dans la série 1 avec la participation du champion olympique Ezekiel Kemboi et d’autres athlètes de renommée internationale», a déclaré à la MAP Abdelkader Hachlaf qui a ressenti au terme de la course une douleur aiguë à l’estomac et commencé à vomir aux vestiaires. Mais le coureur marocain a rassuré que son état n’inspire plus aucune crainte et qu’il sera en pleine mesure dans la course finale. Une autre place pour le Maroc en finale a été réservée par Brahim Taleb qui a terminé 3è de la 2è série en 8:29.64. Méconnaissable au début de la course, Taleb, bientôt 22 ans, a montré qu’il est un athlète redoutable qui menace le podium du 3.000m steeple. «C’était une course tactique. C’est ma première participation aux Championnats du monde. Je suis très heureux parce que je pourrai courir en finale avec Hachlaf», s’est réjoui le jeune athlète marocain.
Par contre, Hamid Ezzine déplore son faux pas vers la qualification : «J’étais moins imposant. J’ai essayé de me ressaisir mais c’était difficile», a-t-il reconnu.

Samir Saadaoui
(MAP)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *