Mondiaux d’Été de Los Angeles : 36 athlètes et 41 médailles dans la poche

Mondiaux d’Été de Los Angeles : 36 athlètes et 41 médailles dans la poche

Au nombre de 36, répartis entre 23 hommes et 13 femmes, nos olympiques se sont illustrés malgré la forte émulation avec les 7.000 athlètes participants à ces jeux. Ceux-ci, issus de 177 pays différents, se sont croisé le fer dans 25 disciplines sportives. Concernant les champions marocains, ils ont percé dans dix épreuves, à savoir l’athlétisme, le badminton, les bocce, le cyclisme, l’équitation, le golf, l’haltérophilie, la natation, le tennis et le tennis de table. Dans les détails, ce sont 15 médailles d’or, 18 d’argent et 8 de bronze engrangées en 9 jours de compétition.
Ce qui rend cette participation digne d’être reconnue et citée en exemple, c’est le fait que tous nos athlètes ont décroché de belles breloques et donc aucun n’est rentré at home bredouille.

Loin d’être fortuit, cet enchaînement d’exploits est le fruit d’aboutissement de longues heures d’exercices intenses et d’entraînements acharnés, qui a valu aux vainqueurs ce couronnement. Une consécration non seulement des prouesses et records réalisés avec brio, mais aussi du droit à la différence et à la compréhension scandé, à tue-tête, lors de cet événement d’envergure mondiale.

Les Jeux Mondiaux d’Été de Los Angeles représentaient pour les sportifs marocains une aubaine pour se mesurer à des athlètes venus d’horizons divers, dans un esprit sportif de haut niveau. Soutenus par 15 entraîneurs marocains, les 36 vainqueurs ont fait montre de dépassement de soi, de performance, vivement ovationnée, et de prestation de haute voltige. En décrochant le Saint-Graal olympique, les 23 hommes et 13 femmes sacrés ont ainsi résolument défendu l’étendard du Maroc. Le handicap respectif dont souffrent nos champions n’a en aucun cas altéré leur soif de vaincre et de dépassement de soi.

Ce grand événement qui met l’accent sur le rôle de la jeunesse, entre justement en résonance  avec le programme de Special Olympics, notamment par le biais du soutien à des projets d’aide à l’intégration des personnes en situation de handicap mental en vue de leur garantir un revenu stable.

Organisés tous les deux ans, les Jeux Mondiaux représentent pour les personnes en situation de handicap mental ou atteintes de déficiences mentales l’occasion de lever le voile sur leurs compétences sportives. Une manière aussi d’ancrer un esprit de compétition qui met en exergue l’unité, la réussite et la dignité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *