Montréal : Hicham El Guerrouj, un exemple à suivre

Montréal : Hicham El Guerrouj, un exemple à suivre

Le parcours de l’athlète marocain Hicham El Guerrouj, un des coureurs de demi-fond les plus titrés de l’histoire, a été présenté à des centaines de jeunes, lors d’une visite qu’il a effectuée à Montréal afin d’appuyer la Fondation Bruny Surin, qui vise à motiver les personnes de tout âge à mener une vie plus active. Cette visite a été l’occasion pour El Guerrouj (36 ans), membre du Comité international olympique (CIO), de participer à plusieurs événements, dont une série de conférences sur le sport à l’adresse de quelque 500 élèves des écoles primaires et secondaires de Saint-Laurent et Saint-Gabriel de Sainte-Thérése et à l’Université Concordia. «Pour El Guerrouj, qui détient toujours cinq records du monde dont trois en plein air (1.500, mile et 2.000 m) un fait demeure: le sport est un catalyseur, peu importe la société. D’où l’importance pour le quadruple champion du monde du 1.500 m de partager son expérience», indique un communiqué de la Fondation Bruny Surin, ajoutant que défi, travail, dépassement de soi, défaites, victoires, entraînements et les bienfaits du sport, ont été autant de messages et valeurs que le meilleur miler de toute l’histoire a tenté de faire passer auprès des jeunes élèves et étudiants. «Le sport peut ouvrir des portes, il peut donner de l’espoir à des jeunes (…). Le plus important, c’est de partager la passion du sport. Il faut que cette passion soit une âme au sein des jeunes, au sein de cette société», a souligné El Guerrouj, cité par le communiqué. L’histoire de l’athlète marocain, dont le rêve de petit garçon était d’être champion olympique comme son idole Saïd Aouita a servi, dans ce sens, d’une vraie leçon de courage et de persévérance et un exemple à suivre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *