Morocco Riders emprunte la Route des Cèdres: La caravane passe et laisse des traces

Morocco Riders emprunte la Route des Cèdres: La caravane passe et laisse des traces

Des fois, il suffit d’un rien pour réaliser de grandes ambitions. Morocco Riders, ce label appartenant à la société Motorcycle.ma, est parvenu à faire la promotion d’une région du Maroc rien qu’avec des motos et une grande volonté. Et devant le foisonnement des belles régions du Maroc, Morocco Riders a décidé de s’attaquer à l’une d’entre elles avec l’ambition de marquer ce passage.

C’est ainsi que les organisateurs ont choisi les régions de Fès Meknès et Beni Mellal Khénifra. Celles-ci ont un dénominateur commun : le cèdre.

D’ailleurs, le parcours emprunté par les motards a porté le nom de «La Route des Cèdres». L’objectif étant d’engager des rencontres entre plusieurs acteurs agissant dans différents secteurs économiques, au service de la promotion des patrimoines routier, culturel, historique et paysager, le long d’un trajet.

C’est ainsi qu’on peut aisément déceler les desseins de ces événements aux multiples facettes.

La Route des Cèdres, comme l’ensemble des 8 événements de ce genre qu’organise Morocco Riders, bénéficie du soutien des autorités locales de toutes les villes traversées et connaît une grande participation de motards marocains et internationaux, parmi eux des Marocains résidant à l’étranger, des motards des pays du Golfe et des Espagnols. Ces derniers venus massivement découvrir l’étendue et la verdure des plaines, ont manifesté une grande satisfaction mêlée d’émerveillement qui prend naturellement d’assaut tous les usagers de cette route.

Comme précité, l’objectif est de laisser une bonne empreinte de ce rassemblement qui a démarré à Ifrane le 28 octobre dernier et s’est achevé à Beni Mellal le 31 du même mois. L’ensemble des riders ont mis la main à la pâte et ont participé à toutes les activités programmées, notamment la distribution de fournitures scolaires aux élèves démunis d’une école primaire.

Au menu figurait également la journée de la plantation de jeunes plants de cèdres sur un site prédéfini sur l’itinéraire du raid. Les passionnés des deux-roues, ont eu donc l’occasion de vivre leur passion et d’en faire bénéficier les axes traversant la forêt et le territoire du cèdre.

S’exprimant sur cette expérience, Idriss Saadani, fondateur des Morocco Riders, a déclaré suite à cet événement que «le Maroc regorge de richesse qu’il faut promouvoir. Ceci représente l’intérêt premier de Morocco Riders et nous n’hésiterons pas à cibler et à promouvoir l’ensemble de nos 12 régions».

En attendant leur prochain raid, la balle est dans le camp des citoyens qui doivent agir au quotidien pour préserver le patrimoine naturel du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *