Morocco Riders : Quand les motos cultivent les bonnes pratiques

Morocco Riders : Quand les motos cultivent les bonnes pratiques

La première structure privée marocaine spécialisée en événementiel motocycliste organise comme à l’accoutumée son événement routier. A la base, cette enseigne organise 8 événements de ce genre. Ils racontent le patrimoine historique humain culturel naturel et environnemental du Maroc à travers son tissu routier On Road.

Les organisateurs s’apprêtent à partir d’aujourd’hui à s’attaquer à l’un d’eux, à savoir «La Route du cèdre» dans l’objectif de découvrir un pan du riche patrimoine marocain.
Cette route raconte les forêts et les territoires des cèdres. Elle est rythmée par des étapes remarquables, tant bien urbaines que rurales et surtout forestières où les paysages remarquables s’entremêlent allègrement et rythment un mythe vivant qui est le Cèdre de l’Atlas. La surface forestière de ce dernier est la plus dense au monde.

Le déroulé de cet événement a été réfléchi de sorte à joindre l’utile à l’agréable et marquer ainsi le passage. Il comprend différentes animations et interventions de spécialistes de l’arbre et de la forêt, ainsi que du cèdre et de l’environnement, et ce afin d’exploiter la dynamique d’un événement orienté motocyclettes en faveur du patrimoine forestier en général et du développement des paysages du Cèdre de l’Atlas en particulier. Ainsi, l’une des activités phares qui auront lieu lors de cet événement est la plantation d’une population de jeunes plants de cèdre sur un site qui a été défini sur l’itinéraire du raid.

Les passionnés des deux-roues auront l’occasion donc de vivre leur passion et d’en faire bénéficier les axes traversant la forêt et le territoire du cèdre.
Morocco Riders labellise en exclusivité des événements routiers dits «On Road», orientés motocyclette de grandes cylindrées, et ce dans le cadre de programmation officielles en étroite collaboration avec les autorités de toutes les villes, provinces et régions traversées, faisant ainsi la promotion des patrimoines routier, culturel et paysager, longeant les routes pratiquées lors de ces expériences d’exception.
Cherchant à faire de la motocyclette un outil relationnel et interculturel, ce concept reçoit des participants appartenant à des catégories socioprofessionnelles de haut niveau, permettant d’y apporter une grande valeur ajoutée morale et communicationnelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *