Morocco Royal Tour 2018 : Bonnes performances des cavaliers marocains

Morocco Royal Tour 2018 : Bonnes performances des cavaliers marocains

Abdelkebir Ouddar s’est logiquement imposé au Prix de la Garde Royale (CSI 4*, 1.40m). Il s’est adjugé cette épreuve en accomplissant un parcours sans faute en 58sec34/100è.

Le coup d’envoi de la première étape de la 9e édition du circuit international Morocco Royal Tour (MRT) de saut d’obstacles, organisée durant quatre jours par la Garde Royale sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été donné jeudi après-midi à la carrière Hippica de Tétouan.

«Upgradé» cette année à quatre étoiles, ce concours international a présenté un plateau exceptionnel avec les meilleurs cavaliers des clubs nationaux placés sous l’égide de la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE), en plus de cavaliers olympiques, des médaillés dans tous les grands championnats et d’anciens champions mondiaux représentant 14 nations. Ce rendez-vous sportif, qui se veut une occasion pour célébrer le cheval, a été marqué par l’organisation de plusieurs compétitions pour décrocher différents prix.

Les cavaliers marocains sont parvenus à en remporter plusieurs. En effet, Amine Lyazidi a décroché le prix de la Place d’Armes Tétouan-Chefchaouen (CSI 1*, 1.30m).

Auteur d’un sans-faute en 29sec23/100è, Lyazidi, montant «Abie De La Motte», a été suivi par l’Italien Emanuele Gaudiano sur « Stakaletta PS» (sans-faute, 31.21). La troisième place de cette épreuve, qui s’est déroulée en deux manches avec la participation de 38 cavaliers, est revenue au Marocain Ghali Chaoui sur «Valence One» (sans-faute, 31.23).

Celui qu’on ne présente plus, Abdelkebir Ouddar, s’est logiquement imposé au Prix de la Garde Royale (CSI 4*, 1.40m). Il s’est adjugé cette épreuve, s’étant déroulée en deux manches et ayant connu la participation de cavaliers représentant 14 pays, en accomplissant un parcours sans faute en 58sec34/100è.

Le prix du ministère de la jeunesse et des sports a été remporté, lui, par le cavalier suisse Pius Schwizer, montant «Balou Rubin R». Schwizer s’est adjugé cette épreuve (CSI 4*, 1.45m) qualificative aux Championnats du monde, en réussissant un parcours sans-faute en 67sec08/100è. La deuxième place a été décrochée par le même Pius Schwizer avec un sans-faute en 67.65, mais cette fois-ci sur «Grand Cooper», alors que la troisième position est revenue au Français Simon Delestre sur «Ulane Belmanière» (sans-faute, 69.05).

Un autre Français s’est illustré mais cette fois en s’adjugeant le prix des FAR.  Avec un sans-faute en 22sec/36è, Nicolas Deseuzes a devancé le Marocain El Ghali Boukaa sur Bianca III (sans-faute en 22.45). Un autre Français, Olivier Perreau, montant «Atwood De Felines» (sans-faute en 22.82) a décroché la troisième place de cette épreuve (CSI 4*, 1.35m), qui s’est déroulée en deux phases et ayant connu la participation de 43 cavaliers représentant 12 pays.

Avec sa jument «Stella Du Donjon», le cavalier marocain Farid Amanzar s’est adjugé le prix de la Jumenterie. Amanzar a remporté cette épreuve (CSI 1*, 1.20m), en réalisant un sans-faute en 60sec07/100è, devançant de peu Adam Redouane sur «Upsa De Soph’lor», auteur lui aussi d’un sans-faute en 60.12. La troisième place est revenue à Mohamed Azoum et «Elina Van Het Elkenhof» (sans-faute en 60.16).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *