Morocco Royal Tour de saut d’obstacles (1ère étape) : Olivier Perreau s’empare du Grand prix

Morocco Royal Tour de saut d’obstacles (1ère étape) : Olivier Perreau s’empare  du Grand prix

Le premier week-end du circuit marocain vient de s’achever dans les installations de la Garde Royale de Tétouan. C’est sur un Grand prix relevé dessiné par Uliano Vezzani que les cavaliers du CSI4*-W se sont affrontés dimanche, dans l’épreuve qui a fini par sacrer Olivier Perreau et sa fidèle GL Events Venizia d’Aiguilly.

C’est ainsi que le cavalier français a remporté le Prix SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan à la carrière «La Hipica», dans le cadre de la première étape de la 10è édition du circuit international Morocco Royal Tour (MRT) de saut d’obstacles.

Montant «Events Venizia D’Aiguilly», Olivier Perreau s’est adjugé cette première étape après avoir parcouru le circuit en 45sec14/100è (sans faute). Il a devancé son compatriote Emeric George qui a bouclé le circuit en 46sec65/100 (sans faute) sur le cheval «Chopin des Hayettes». La troisième position est revenue au Brésilien Felipe Amaral, montant «Premiere Carthoes» qui a réalisé un chrono de 49sec08/100 (sans faute), tandis que la quatrième place a été remportée par le Jordanien Ahmed Mansour, montant «Estoril De Vardag» et auteur d’un chrono de 58sec10/100 avec trois points de pénalité.

« C’est la deuxième année où je viens au Morocco Royal Tour, et je suis ravi de revenir. Le programme est bien pensé, tout est bien pensé pour les chevaux comme pour les cavaliers. Ma jument est rapide, et je peux lui faire confiance dans son respect sur ces hauteurs. C’est le quatrième Grand prix que la jument remporte, en plus du Saut Hermès qu’elle a gagné au mois de mars dernier. Ces performances m’ont vraiment tiré vers le haut », confie Olivier Perreau.

Pour sa part, le Français Tony Cadet, montant «Uppsala Del Cabalero», a terminé à la cinquième position à la suite d’un parcours en 44sec84/100 avec 4 points de pénalité. Au terme des épreuves qui ont connu la participation de 68 cavalières et cavaliers de différentes nationalités, le gouverneur de la province de Tétouan, Younes Tazi, a remis le Prix SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan au vainqueur et les autres prix aux cavaliers ayant décroché les quatre premières places. Cette édition était marquée par la participation des meilleurs cavaliers des clubs nationaux placés sous l’égide de la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE), en plus de cavaliers internationaux lauréats de prix olympiques mondiaux représentant quelque 23 pays.

La Garde Royale espère faire de cette grande manifestation, organisée sous l’égide de la Ligue royale marocaine, et qui se veut une des dates internationales les plus importantes pour les sports équestres, une occasion de rencontres et de rapprochements interculturels sur le sujet du cheval.

Le Maroc a été représenté par 13 cavaliers de cette discipline (4 étoiles), dont Abdelkebir Ouaddar, seul cavalier marocain à avoir remporté un Grand Prix 5*, de même que le jeune Samy Colman, qui a fait retentir l’hymne marocain au très prestigieux CSIO5* de La Baule en 2017. La première étape a également connu la participation d’Ali Al Ahrach, Leina Benkhraba, Abdeslam Bennani Smires, Col. Zacaria Boubouh, Ghali Boukaa, Majid Djaidi, Amine Sajid, Hicham Radi, Idriss Taoui et Zakaria Boughinioun, qui ont brillé lors des compétitions CSIO4*.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *