Mustapha Lakhsem : un grand champion qui rêve de formation

Mustapha Lakhsem : un grand champion qui rêve de formation

Mustapha Lakhsem, que SM le Roi a décoré du Ouissam du mérite national de catégorie exceptionnelle à l’occasion de la fête du trône, fait partie de la liste restreinte des champions qui ont marqué de leurs empreintes le full-contact et le kick-boxing au niveau mondial. Doté d’un potentiel inné, conjugué à son professionnalisme, le champion marocain de 38 ans est un challengeur redoutable qui a acquis ses lettres de noblesse grâce à une carrière et un palmarès éloquents qui lui ont valu l’estime d’adversaires réputés indomptables. «À l’occasion de chacun de mes exploits, la haute sollicitude royale a été un facteur de motivation et un stimulant pour réaliser de nouvelles performances et atteindre le meilleur niveau. Mais, cette fois-ci, la décoration royale est le plus grand honneur qui m’a été fait, du fait que cela couronne ma carrière sportive», s’est-il félicité, lui qui a déjà été honoré par le Souverain après son titre mondial en 2004 à Agadir. «C’est la distinction la plus importante de toute ma carrière professionnelle», a ajouté le champion du monde qui a achevé sa carrière professionnelle par un titre mondial en full-contact le 5 juin dernier à Fès, obtenu contre le Russe Alexey Rybkin (23 ans). Mustapha Lakhsem, né le 19 septembre 1972 à Hanau, près de Francfort en Allemagne, de parents marocains, a défendu pour la première fois les couleurs nationales à l’occasion des Championnats du monde de 1993 en Hongrie (amateurs), où il s’est adjugé le titre mondial de kick-boxing. «Ce titre restera gravé à jamais dans ma mémoire. Ce n’était pas ma première victoire, mais la première fois que je représentais mon pays d’origine dans un rendez-vous mondial», a expliqué Lakhsem dans une déclaration à la MAP.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *