Nadal entre dans l’histoire

L’Espagnol, âgé de 22 ans, a dominé en finale pour la troisième année de suite le numéro un mondial Roger Federer, sur le score cruel de 6-1, 6-3 et 6-0 en une heure et 48 minutes. Nadal égale ainsi le record de Björn Borg, qui s’est imposé à Roland-Garros six fois, dont quatre d’affilée entre 1978 et 1981. «Bonjour. Merci à tout le monde pour aujourd’hui», a dit Nadal en français avant de se voir remettre la Coupe des Mousquetaires par Borg, poursuivant son discours en anglais. «Roger, je m’excuse pour cette finale. Tu as bien joué. Je voudrais qu’on félicite Roger pour son attitude toujours exemplaire qu’il gagne ou qu’il perde. Et merci à Bjorn, c’est un grand champion et je suis très heureux de le voir ici». «Je vous dis à l’année prochaine, merci beaucoup», a-t-il conclu dans sa langue maternelle. Le Majorquin, vainqueur de son premier Roland-Garros en 2005 pour sa première participation, a donné le ton dès le premier jeu de la rencontre en prenant d’entrée le service de Federer, qui affichait le visage fermé des mauvais jours, visiblement tendu face à un adversaire qui a survolé la quinzaine.
Le Suisse, qui occupe la tête de la hiérarchie internationale depuis le 2 février 2004, remportait sa mise en jeu au troisième jeu, le seul qu’il parvenait à inscrire dans la manche initiale offerte à Nadal d’un revers trop long après 33 minutes. «J’aurais espéré faire mieux que gagner quatre jeux mais Rafael est vraiment très, très fort. Il a dominé le tournoi peut-être comme jamais, comme Borg», a reconnu Federer.  Le dernier set n’était plus qu’un long calvaire pour Federer, qui multipliait les coups droits dans le filet et les revers trop longs et qui s’exposait de plus en plus aux passings et aux lobs de Nadal, à force de montées au filet mal négociées.
Federer, qui disputait sa 15e finale dans un tournoi du Grand Chelem, voit son compteur de victoires bloqué à 12, un chiffre qu’il espère améliorer le mois prochain sur le gazon de Wimbledon où il vise une sixième victoire consécutive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *