Nadal jouera à Halle et non au Queen’s pour des raisons fiscales

Nadal jouera à Halle et non au Queen’s pour des raisons fiscales

Rafael Nadal préparera le prochain Wimbledon au tournoi de Halle, en Allemagne, et non plus au Queen’s à Londres, pour échapper au fisc britannique qu’il juge trop gourmand. «La vérité est qu’au Royaume-Uni, vous avez une fiscalité lourde», a déclaré l’Espagnol au quotidien The Times de jeudi, expliquant que les autorités britanniques taxaient lourdement ses parraineurs. «C’est très difficile. Je joue au Royaume-Uni et je perds de l’argent. J’ai fait beaucoup d’efforts depuis quatre ans, mais c’est de plus en plus difficile de jouer au Royaume-Uni. C’est trop», a ajouté le N.2 mondial. Depuis 2005, Nadal a toujours commencé sa saison sur gazon au Queen’s, sauf en 2009, lorsqu’une blessure au genou l’avait contraint au forfait. Il a gagné l’épreuve en 2008 avant d’enchaîner avec son premier titre à Wimbledon. Soupçonné d’avoir simplement cédé à la promesse d’un plus gros chèque à Halle, que des médias ont évalué à un million de dollars, le Majorquin a démenti : «Ce n’est pas vrai». Le régime fiscal britannique stipule que les vedettes du sport sont imposées non seulement sur leur cachet, à hauteur de 50%, mais aussi sur une fraction de leurs revenus en provenance du monde entier, en fonction du temps qu’ils passent au Royaume-Uni pendant l’année. Pour ces mêmes raisons, la star du sprint, le Jamaïcain Usain Bolt, champion olympique et du monde, a «sauté» l’an dernier, par exemple, l’étape londonienne de la Ligue de Diamant.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *