Nadal signe un triplé inédit

Nadal signe un triplé inédit

Rafael Nadal a remporté le tournoi du Roland Garros en battant pour la deuxième fois Roger Federer dimanche 10 juin.
«C’est à chaque fois différent. En 2005 c’était très émouvant parce que  c’était ma première fois, l’an passé parce que je revenais de blessure et cette  fois-ci parce que j’ai joué le meilleur tennis de ma carrière», a dit Nadal. L’Espagnol n’est encore qu’à mi-chemin pour égaler le record de victoires du Suédois, titré six fois dont quatre d’affilée de 1978 à 1981. Mais au rythme  où il va, «Rafa», 21 ans, invaincu à Roland-Garros, ne tardera pas à prendre la  première place dans la légende des monstres de la terre battue.
Autre monstre du jeu, Roger Federer cherche lui aussi à être reconnu comme  le meilleur de tous les temps, mais toutes surfaces confondues. Comme l’année  dernière, il tentait de franchir à Roland-Garros l’un des derniers obstacles qui le séparent de cet absolu.
En triomphant enfin à Paris, le Suisse aurait détenu les quatre titres majeurs en même temps, un exploit que deux joueurs seulement, l’Américain Donald Budge (1938) et l’Australien Rod Laver (1962, 1969) ont réussi, et ce  serait ouvert la voie du vrai Grand Chelem.
Ses rêves se sont encore une fois fracassés sur Nadal, dans des  circonstances assez similaires. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *