Natation : la Fédération s’engage à créer douze clubs à l’horizon 2012

Natation : la Fédération s’engage à créer douze clubs à l’horizon 2012

Pour donner une forte impulsion à la natation au Maroc et plus d’attention à cette descipline, un contrat-programme entre le ministère de la jeunesse et des sports et la Fédération royale marocaine de natation (FRMN) a été signé, jeudi 11 février à Casablanca. Ce contrat, paraphé par Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Taoufiq Ibrahimi, président de la FRMN, vise à ouvrir la natation à davantage de jeunes et à promouvoir ce sport chez la gent féminine, afin que le nombre des pratiquantes soit égal à celui des hommes à l’horizon 2012. Cette convention porte également sur la prospection et le suivi de nageurs. prometteurs âgés de six ans et plus. Aux termes de ce contrat, la Fédération s’est engagée à mettre à niveau quatre clubs par an, à créer douze autres à l’horizon 2012, à mettre sur pied cinq Ligues régionales pour encadrer les clubs, à coopérer avec le ministère de l’Education nationale pour promouvoir la pratique de la natation scolaire et à lancer un cursus pédagogique pour former les nageurs. Le contrat prévoit également la promotion du water-polo, à travers notamment la mise sur pied d’un championnat national durant l’été, l’insertion de la danse aquatique dans les programmes de formation des jeunes avec l’organisation de compétitions nationales dans cette spécialité sportive. En matière de formation, le contrat vise la multiplication des sessions de formation pour les cadres et les arbitres, la formation de seize entraîneurs par an afin que chaque club puisse disposer d’un staff suffisant et spécialisé dans toutes les disciplines. Il ambitionne également la qualification de quatre nageurs pour les Jeux olympiques 2012 et le classement du Maroc parmi les cinq premiers au niveau africain. Intervenant à cette occasion, M. Belkhayat a rappelé que son département a lancé un programme de mise à niveau des Fédérations sportives selon une vision claire et des objectifs précis, ajoutant que les moyens d’atteindre ces buts concernent particulièrement les domaines de la formation, de la gouvernance et de la gestion, sans oublier l’audit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *