«Ne tuez pas le foot» : Une louable initiative pour combattre la violence sous toutes ses formes

«Ne tuez pas le foot» : Une louable initiative pour combattre la violence sous toutes ses formes

Très belle et louable initiative que s’apprête à organiser l’Association des anciens joueurs du Raja. C’est d‘ailleurs l’une des majeures actions de l’Association pour laquelle ses initiateurs méritent tous les éloges.

«Ne tuez pas le foot», tel est le slogan ô combien significatif choisi par les organisateurs de cette manifestation dont le but est de combattre la violence et le hooliganisme de certains énergumènes afin de réconcilier le public avec le football et les stades. Fethi Jamal, président de l’Association, souligne à ce propos: «Notre but est de rendre nos stades des lieux de rencontres et de convivialité et non des arènes de gladiateurs.

Nous avons sciemment choisi la réouverture du complexe Mohammed V complétement rénové et le derby casablancais pour mettre sur pied cette manifestation. Notre ardent souhait est de voir certains spectateurs qui ont déserté les stades, y revenir avec leurs enfants et même leurs familles comme ils le faisaient autrefois» conclut l’ex-international rajaoui. Etalée sur trois journées, cette manifestation qui se déroulera au complexe Kahrama les 21, 22 et 23 avril et dont le but est de mettre fin au comportement aussi violent qu’incompréhensible de certains dégénérés dans et en dehors des stades comportera plusieurs volets.

Ainsi en collaboration avec leurs homologues wydadis, les anciens du Raja traiteront de plusieurs thèmes. D’abord la formation, l’éducation, l’information du public, des joueurs et des encadreurs afin de les sensibiliser aux dangers du hooliganisme qui menacent notre football, nos infrastructures sportives et la sécurité des citoyens et de leurs biens. Un cours pédagogique sous le thème «Attitude des éducateurs sur le terrain» est également prévu. A 11h 30 un match de gala opposant les anciennes gloires des deux équipes sera disputé entre des ententes RCA-WAC et WAC-RCA.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *