Nejjari se transforme en attaquant

Le chouchou du public rajaoui, Omar Nejjari, est fou furieux. Et il avait sa propre manière pour le manifester. Hier matin, vers le coup de 10 h, le meneur de jeu des Vert et Blanc a débarqué au terrain du Raja de Casablanca dans un état que l’on n’a pas pu qualifier jusqu’à présent.
En tout cas pas un état normal. Par contre ce qu’on a pu qualifier, ce sont les propos qu’il a lancés à l’encontre du bureau dirigeant du club. Apparemment saisi par on ne sait quel vertige, il s’est laissé emporter pour déverser une avalanche d’injures. Les jugeant insuffisants, ou peut être parce que ces derniers ont fait la sourde oreille, l’artiste des champions en titre s’est dirigé vers une vitre qu’il a brisée en mille morceaux.
Sérieusement blessé et après avoir perdu beaucoup de sang, il a été transporté vers un hôpital proche du complexe du club. Selon des sources proches de cet incident, Nejjari a agi ainsi à cause de ses arriérées qu’il n’a pas encore perçus. Incident qui intervient une semaine après la victoire au match retour de la Ligue des Champions du champion sortant face Wallidan.
À signaler que ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit. Il y a quelques mois, un autre joueur s’est comporté de la même manière pour la simple raison que son club ne voulait pas le laisser partir, tant que ce dernier n’aurait pas trouvé preneurs.
Alors que notre football a besoin d’un nouveau sang pour redorer son blason, on continue de voir couler le même sang des mêmes veines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *