Nélo Vingada quitte le Wydad

Le Wydad semble ne pas avoir beaucoup de chance avec les entraîneurs portugais. Après le départ en douce de José Romao la saison passée à un mois des échéances, c’est au tour de Vingada de préparer sa malle avant même d’avoir joué un seul match officiel.
Nélo Vingada, qui était entraîneur du WAC depuis la fin du mois de juin, a fait part au comité du Wydad de sa décision de ne pas continuer sa mission à la tête de l’équipe. Le coach portugais assurera, cependant, la poursuite des entraînements jusqu’a la fin de la concentration au Portugal le 16 août. Nélo Vingada devra s’acquitter du règlement de deux mois de salaires pour rupture prématurée.
Selon le Wydad, Vingada a fait des demandes financières et logistiques qui lui ont été fournies. Le coach portugais a obtenu ce qu’il désirait ainsi que son assistant, M. Louissi.  Le coach a également insisté sur la nécessité de reconduction du contrat de Louissi.
L’autre raison de cette décision de départ pourrait venir des offres étrangères, l’on sait que le Zamalek l’a contacté, la semaine passée.  Mais depuis un entraîneur néerlandais a pris le poste. Certains parlent de l’Iran et de son équipe nationale qui lui aurait fait une offre mirobolante. Mais la piste qui semble être la plus intéressante est celle de la Jordanie qui attend toujours un entraîneur pour son équipe nationale.
La Jordanie lui a offert  un salaire mensuel de 20.000 euros, en plus d’une somme de 100.000 euros en avance sur son contrat.
Maintenant, le comité du Wydad passe en revue des CV d’entraîneurs. Aucune décision n’a encore été prise pour le moment. Ainsi, l’on parle de Jacky Duguépéroux, l’ancien entraîneur du Racing Club de Strasbourg et de l’Espérance de Tunis qui restera sa seule expérience en Afrique.  Il avait remporté avec les Sangs et Or la coupe de Tunisie en juin dernier face au CA Bizerte. L’autre nom qui se fait entendre aussi est Ilie Balaci que connaissent les supporters marocains, puisqu’il avait coaché l’Olympique de Casablanca lors du titre de 1994. Il a également remporté trois coupes arabes des coupes, en 1991. M. Balaci avait aussi remporté la Coupe d’Afrique des Champions, éliminant le Wydad en 1/4 de finale. Aux dernières nouvelles, il entraînait dans les pays du Golfe. Bref, le futur entraîneur du Wydad se fait attendre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *