Nette suprématie des équipages français

Organisée du 5 au 12 octobre sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Rallye de l’Unité Maroc Nord-Sud a fini en apothéose samedi, lorsque les concurrents ont atteint la capitale Rabat, à l’issue d’un périple de près de 2.000 kilomètres qui ont fait découvrir aux concurrents toute la richesse et la beauté des sites marocains. Cette deuxième édition a été largement dominée par les équipages français, qui ont occupé les trois marches du podium.
Ainsi, les époux Theveneau ont terminé les sept étapes au programme de cette compétition (2.000 km) en tête du classement général avec 12 points de pénalités. La deuxième place est revenue également au duo français composé des frères Flasseur, à bord d’une BMW 1600, avec les mêmes points de pénalités (12), mais avec un avantage pour les Theveneau qui ont réussi un sans faute lors de la dernière étape. Les Français Pontier, à bord d’une Porsche 911T, ont occupé la troisième place avec 14 points de pénalités.
La septième et dernière étape a été disputée samedi entre les villes d’El-Jadida et Rabat, en passant par Tnine Chtouka, Bir Jdid, Benslimane et Rommani. Avant l’arrivée à Rabat, les participants ont profité d’une escale à Rommani où un accueil chaleureux leur a été réservé par l’Association Zaër pour le développement. Outre son volet sportif, ce rallye, ouvert aux voitures de sport et de tourisme construites entre 1938 et 1980, se veut un moyen de promotion du tourisme national et de l’investissement au Maroc. Il offre aux participants l’occasion de découvrir les potentialités touristiques dont regorge le Royaume, ainsi que les opportunités et les facilités offertes dans le domaine de l’investissement. Organisée par l’Association Ribat Al-Fath et le club du Grand Maghreb des sports mécaniques, en collaboration avec le club français « Automobile Team Organisation », cette deuxième édition a connu la participation de quelque 100 concurrents européens et américains qui ont parcouru une distance de plus de 2.000 km.
Partant de Tanger, les concurrents ont parcouru sept étapes, traversant Ksar Sghir, M’diq, Ouazzane, Fès, Azrou, Midelt, Errachidia, Tinghir, Ouarzazate, Marrakech, Oualidia, El Jadida, Berrechid, Benslimane et Rommani, avant de rallier Rabat, point d’arrivée. La première édition, organisée du 28 octobre au 4 novembre derniers, avait été remportée par l’équipage suisse composé de Philippe Burkhardt et Joseph Lambert.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *