Nezha Bidouane : «Nous dédions la course de la victoire à la femme»

Nezha Bidouane : «Nous dédions la course de la victoire à la femme»


ALM : Pourquoi avez-vous opté pour une course spécialement réservée aux femmes ?
Nezha Bidouane : Après avoir mis fin à ma carrière sportive, je n’avais d’autre choix que de mettre mon expérience au service de la femme marocaine à laquelle je pensais à chaque défi. Alors, je me suis dit que la meilleure façon de lui rendre ce qu’elle m’a généreusement donné était de lui dédier cette course. Avec des amis, on avait fait plusieurs essais avant d’asseoir définitivement le concept. On avait organisé le Circuit de l’avenir et d’autres événements pour les diabétiques, pour les enfants atteints de cancer, etc. Ensuite, on a définitivement opté pour la Course féminine de la victoire.

Quelles sont les nouveautés de cette année ?
La Course de la victoire est réservée à la gent féminine, parce qu’on a constaté que les femmes sont souvent gênées dans une épreuve mixte. Elles sont plus à l’aise et plus nombreuses dès lors que l’événement leur est réservé. Cette année, nous allons recevoir comme invitées d’honneur, les sportives de «Special Olympics Morocco» et des jeunes de tous les coins du Maroc pour partager avec eux des moments de sport. Des femmes des établissements de l’Entraide nationale, des collèges et lycées de la capitale, des étudiantes du privé et de l’université publique seront également présentes. L’objectif social est le rassemblement festif, d’échange, de sport et de bonne humeur.

Parlez-nous des préparatifs que vous avez entamés pour la bonne marche de cette course ?
L’engagement à nos côtés des autorités de la wilaya, des élus et cadres de la région et de la mairie, des différents services extérieurs des ministères concernés, fait que tout se passe très bien par la grâce de Dieu. Il faut dire aussi que l’épreuve n’est pas très dure, à peine 7 km que les participantes peuvent parcourir aux pas de course ou à la marche.
Nous avons des organisateurs rodés pour les secours, avec notamment des associations de médecins et le Croissant-Rouge marocain qui viennent prêter main forte à la santé publique et à la protection civile.
Il faut dire aussi que les services de police et des forces auxiliaires ont un rôle extraordinaire dans la réussite du rassemblement et du déroulement de l’épreuve. Il y a aussi les sociétés de bus qui assurent les transferts mais aussi le ramassage après l’épreuve.

Est-ce qu’il y aura des prix pour les vainqueurs ?
Cette année, il y aura deux trophées importants : le trophée Special Olympics et le trophée de l’association «Femmes, réalisations et valeurs». Nous allons aussi récompenser de façon égale, les trois premières relevant de la Fédération royale marocaine d’athlétisme. Les trois premières relevant de Special Olympics, les trois premières relevant de l’Education nationale, les trois premières relevant de l’Entraide Nationale, et les trois premières dames âgées. Il y aura aussi des récompenses pour des participantes qui se distingueront particulièrement.
Par ailleurs, nous avons décidé de réserver une partie de la recette à «L’Avenir» une association d’utilité publique qui s’occupe des enfants atteints de cancer et dont je suis la marraine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *