Nos cyclistes s’illustrent en Tunisie

Les routes de Tunisie ont souri à nos coureurs cyclistes, comme l’ont auparavant fait celles de l’Algérie, du Sénégal et du Burkina Faso. L’équipe nationale de cyclisme s’est en effet illustrée lors du 31ème tour de Tunisie en se classant deuxième au classement général par équipe, à 20 secondes uniquement de la sélection algérienne, première.  Mais nos coureurs ont surtout brillé au classement individuel. Brahim Lachheb a en effet occupé la première marche du podium, endossant le maillot jaune dès la cinquième étape courue jeudi dernier. Cette étape reliant Sousse à Hammamet sur 115 km a été remportée par le Français Olivier Pigeon avec un chrono de 3h20’38" suivi de l’Algérien Samir Belhani. Lachheb a enlevé le maillot de leader à son co-équipier Abdelâati Saâdoune, second au classement final, qui, au terme de la quatrième étape dominait les débats. Une journée auparavant, le maillot jaune a été endossé par un troisième marocain, Abdellatif Karraz, arrivé en tête de la troisième étape. Ce même Karraz s’est d’ailleurs classé cinquième au classement final de ce 31ème tour de Tunisie.
Du côté de la direction technique nationale, on ne cache pas sa satisfaction devant ces résultats. «L’équipe nationale qui a pris part à cette compétition ne comptait que des jeunes. Deux cyclistes uniquement ayant pris part au dernier tour d’Algérie ont fait le voyage à Tunis», déclare l’entraîneur national Mohamed Bilal, qui a regagné le Maroc dimanche après-midi. Le cadre technique faisait allusion au groupe qui s’est classé premier au classement général par équipe et qui a occupé les trois premières marches du podium en individuel lors du tour d’Algérie en mars dernier. D’ailleurs, le maillot jaune de cette compétition, Mohamed Regragui en plus de son poulain lors de la compétition algérienne, Jelloul Adil, ne faisaient pas partie de la sélection engagée sur les routes de Tunisie.
L’objectif est, selon Mohamed Bilal, de mettre à l’essai le plus grand nombre de jeunes coureurs et ce en préparation aux prochaines échéances régionales et internationales. Une fois la joie du sacre passée, nos cyclistes doivent à présent se concentrer sur la prochaine compétition, en l’occurrence les championnats arabes qui débuteront le 15 août en Tunisie. «En alignant de jeunes cyclistes inexpérimentés dans de grandes manifestations comme le tour de Tunisie, nous leur ouvrant la voie pour acquérir l’expérience qui leur manque. Courir aux côtés de grands cyclistes africains et européens ne pourrait que leur être bénéfique», précise le coach national. A rappeler que cette 31ème édition du tour tunisien réunit 52 coureurs cyclistes représentant trois équipes locales (Tunisie A et B et sélection régionale), deux équipes françaises (Tarbes et club de Cournon) en plus des sélections d’Algérie, du Maroc, d’Egypte et de Syrie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *