«Notre objectif, l’organisation du Mondial en 2026 ou 2030»

«Notre objectif, l’organisation du Mondial en 2026 ou 2030»

ALM : Comment se sont déroulés les conditions du dépôt du dossier de la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial des clubs des éditions 2013-2014?
Karim Akary : Le dépôt du dossier marocain a été effectué le 15 octobre 2011 à Zurich au siège de la FIFA. Le dossier a été présenté officiellement lors de cette réunion. La FIFA a accueilli avec grande satisfaction la candidature du Maroc et a souligné la solidité, le sérieux et le professionnalisme du dossier marocain, qui à ses yeux présente l’ensemble des garanties pour accueillir cette manifestation dans les meilleures conditions.

Puisque le Maroc est seul pays à déposer sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde des clubs, pourquoi la FIFA reporte sa décision finale jusqu’au mois de décembre?
Le Maroc a postulé et a préparé son dossier en tenant compte du fait qu’il y avait de sérieux prétendants, dont le Japon, l’Afrique du Sud, les Émirats Arabes Unis et l’Iran. Pour rappel, le Japon a organisé les éditions de 2005, 2006 et 2007, et organisera celle de 2011, les Emirats Arabes Unis ont organisé celles de 2009 et 2010. Par la suite, la FIFA a annoncé le retrait de ces candidats, et de fait le Maroc reste le seul prétendant en attendant la décision du Comité exécutif de la FIFA pour le 8 décembre.

Le Maroc est-il prêt à organiser cette manifestation sans l’inauguration définitive de tous les stades du Royaume?
Le Maroc est prêt à accueillir cette grande manifestation. Il a réalisé de grands progrès à tous les niveaux sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Le stade d’Agadir sera prêt à la fin du 1er trimestre de 2012. Il faut deux stades par édition.

Le Maroc organisera, en 2015, la Coupe d’Afrique des nations. Est-ce que vous pensez que notre pays pourrait postuler à nouveau pour l’organisation d’une Coupe du monde?
Nous ambitionnons d’organiser une des meilleures Coupes d’Afrique. Cela fait partie d’une vision plus globale qui cible bien entendu, comme objectif final l’organisation de la Coupe du Monde en 2026 ou 2030.

Peut-on évaluer le niveau des clubs après avoir intégré le professionnalisme?
Cela semble prématuré, mais d’ores et déjà, nous constatons les effets immédiats et visibles en termes d’organisation, de gestion, d’entraînement, de stratégie, d’objectifs… Bref, nous sommes en pleine phase de décollage, cela se voit et se verra davantage sur les résultats et sur la qualité de jeu.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *