«Nous avons réalisé l’impossible»

Aujourd’hui Le Maroc : remporter la Coupe du Trône est un grand exploit pour le Majd. Quel est votre commentaire ?
Bouchaïb Sedyame : Nous nous sommes illustrés en atteignant la finale. Passer toutes les éliminatoires de la Coupe du Trône et éliminer plusieurs grandes équipes du championnat de GNF I constitue déjà un exploit en soi pour une petite équipe d’amateurs comme Majd Al Madina. Avant le début de la rencontre, un réel sentiment d’incertitude a envahi l’équipe. Etions-nous vraiment préparés pour une finale de la Coupe du Trône ? Finalement, notre jeune équipe était la meilleure sur le terrain, tant sur le plan technique que sur le plan physique. Et la Coupe nous est revenue.
Comment le Majd a-t-il négocié cette finale?
C’était une rencontre de bonne facture qui s’est déroulée devant un public nombreux qui n’a cessé d’encourager ses équipes. Nous avons été très prudents en début de match. Mes joueurs ont essayé de s’entourer de toutes les précautions possibles pour ne pas encaisser un but dans les premières minutes de jeu. Le but que nous avons marqué en première mi-temps de jeu nous a libéré. Seulement, faute d’expérience, mes joueurs n’ont pas su négocier l’après-but. Le penalty sifflé en faveur de la Renaissance de Settat le montre bien. La deuxième mi-temps était très difficile. Le but de l’égalisation a remis les compteurs à zéro. Désormais, tout était possible.
Quelles ont été vos instructions aux joueurs après la fin du temps réglementaire ?
J’ai tenu à les féliciter du niveau de jeu qu’ils ont pratiqué sur le terrain. Je leur ai dit qu’une jeune équipe telle que la nôtre a rempli sa mission. Le public a applaudi notre prestation et nous en sommes fiers. Ces jeunes joueurs ont fait connaître une équipe jusque-là inconnue. L’épreuve des tirs aux buts n’a rien de logique. L’équipe qui réussit à garder son calme et son sang-froid a le dessus.
Après la Coupe, que prévoyez-vous pour le championnat ?
Remporter la Coupe du Trône nous pousse à améliorer notre niveau en championnat de GNF II. Nous sommes obligés d’être à la hauteur de ce titre, et de démontrer que nous le méritons vraiment. Le championnat n’en est qu’à son début. Nous avons disouté quatre matches et totalisé quatre points en autant de matches nuls. Notre moral est au plus haut niveau, et ceci devrait nous aider à nous surpasser.
Cela, malgré les problèmes matériels que vit l’équipe ?
Qui n’en a pas en championnat national ? Même les grands clubs évoluant en première division n’échappent pas à ce genre de problèmes. A l’instar de toutes les petites équipes, nous souffrons du manque de moyens. Ceci ne nous a pas empêché de remporter la Coupe du Trône. J’espère que ces problèmes n’entraveront pas notre saison.
Comment voyez-vous l’avenir de Majd Al Madina ?
La victoire que l’équipe a pu remporter samedi est le fruit des efforts conjugués des joueurs et des dirigeants en plus du soutien du public Après avoir joué à la division « amateurs », le Majd évolue actuellement en deuxième division du championnat du GNF. Nous sommes arrivés là grâce à la volonté et le travail acharné de toute l’équipe. Tout est possible dans le monde du football.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *