Novak Djokovic : «Je suis sur la bonne voie»

Quel effet cela fait d’être le premier joueur à battre Federer et Nadal dans le même tournoi et le premier à battre les 3 premières têtes de série depuis Boris Becker en 1994 ?
Novak Djokovic : Wouah ! C’est très impressionnant à entendre. Cela a été une semaine incroyable, avec Miami, le meilleur tournoi de ma carrière. Je peux même dire que c’est un meilleur tournoi vu les joueurs que j’ai battus. C’est comme un rêve, surtout de battre Federer en finale. C’est la motivation suprême. Jusqu’ici il m’avait battu quatre fois, mais c’était la première fois qu’on s’affrontait en finale. Battre Federer et Nadal me permet d’apprendre. Chaque match me permet de progresser sur des détails. Et puis gagner ce genre de tournoi donne une vraie confiance pour la suite de la saison, et notamment, le tournoi le plus important à venir, l’US Open.
Pouvez-vous nous parler un peu du match ?
Gagner deux jeux décisifs contre lui alors qu’il est l’un des meilleurs au monde, c’est incroyable. A voir les scores des jeux décisifs (7/2) on pourrait croire qu’ils ont été faciles mais il a fallu une concentration de chaque instant. Dans le match d’une manière générale, j’ai eu des hauts et des bas mais c’est normal je pense, spécialement lorsqu’on joue le N.1 mondial en finale. J’ai essayé de jouer au même niveau qui a été le mien cette semaine.
Il fallait que je joue chaque point à fond. Contre lui, on n’a pas le choix. Le premier set a sans doute été déterminant pour nous deux. Je perds mon service à 5 jeux partout. De la part du N.1 mondial, on s’attend alors à ce qu’il conclut sur son service. Il mène 40-0 sur son service. J’ai essayé d’être calme, de me battre. Et je suis revenu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *