OCS-HAN : le choc

OCS-HAN : le choc

Les inconditionnels du football qualifieront le match opposant l’Olympique Club de Safi au Hillal de Nador d’explosif. L’OCS qui s’est emparé du fauteuil de leader depuis un bon moment, fait montre d’un niveau excellent cette saison. Tôt, il est monté au créneau et ne semble pas prêt à céder son trône. Adversaire tout aussi combatif, le HAN a démontré que son accession au GNF-2 n’était pas le fruit du hasard. Grâce à ses excellentes prestations, il prouve que sa promotion était amplement méritée. L’issue de la rencontre est aussi décisive pour l’un que pour l’autre. Elle profitera notamment aux Safiotes, en cas de victoire, leur permettant de prendre des distances vis-à-vis de leurs poursuivants. Avec 27 points mis de côté, forcer la décision signifierait glaner 3 points supplémentaires et prendre le large. Le HAN aspire également à s’adjuger ces 3 points et verra son retard réduit à deux longueurs au lieu de cinq, par rapport à la tête du classement et ce, quelle que soit l’issue de la rencontre du premier dauphin, l’Union Tourga Sport. En parlant de l’UTS, celle-ci dispute un derby lors de cette 14e journée, face au Stade Marocain. L’UTS est également un nouveau promu étonnant. Son accession au GNF-2 n’est pas passée inaperçue, grâce à l’excellente saison qu’il dispute. Il est, de ce fait, tout aussi méritoire que son poursuivant direct. Pour sa part, le Stade Marocain donne l’air d’effectuer un retour à la compétition, lors de récentes journées. Mais pourra-t-il tenir tête à son redoutable frère ennemi ? Tout est possible, du moment qu’il s’agisse de ballon rond. Occupant la troisième place avec le HAN, le Difaâ Hassani Jadidi retrouve les capacités qui lui sont reconnues. Après un bref laisser-aller, les Doukalis cherchent à rattraper le temps perdu. Lors de la journée précédente, c’est une véritable raclée qu’il a infligée au Nejm de Marrakech (3-0), réintégrant ainsi le cercle de l’élite. Le DHJ ouvrira le bal de cette 14e journée, en match avancé, en se déplaçant chez le RAC de Casablanca, un club qui effectue quelques pas en arrière. Le RAC s’était, pourtant, vaillamment battu lors de la journée précédente, en compliquant la tâche à l’OCS, qui s’est difficilement imposé (2-3) sur sa pelouse. En bas du tableau, le Nejm de Marrakech qui effectuait un bon début au Championnat, reçoit la lanterne rouge, Majd Al-Madina de Casablanca. Le Wydad de Fès affronte le TAS de Casablanca ; véritable choc que celui opposant ces deux équipes, navigant les yeux fermés autour de la zone de turbulence. Les autres matchs de cette journée mettront aux prises le Fath de Nador au Fath de Rabat. Le Rachad Bernoussi, quant à lui, sera l’hôte de l’Union de Mohammedia. Le Moghreb de Tétouan se déplace à Berkane pour croiser le fer avec la Renaissance locale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *