OCS : mission accomplie

OCS : mission accomplie

Cela fait près d’une quarantaine d’années que les passionnés de football safiots attendent ce jour. Celui de l’accession à la première division, arène dans laquelle ils pourront défier les plus grands clubs du ballon rond national. Samedi dernier au stade du Père Jégo, leur équipe, l’Olympic a pu finalement réaliser ce rêve après sa victoire sur le RAC (0-1). Abdelhak Mendoza a ainsi été parmi les premiers à féliciter son homologue safiot Abdelaziz Amri. « C’est un grand jour que nous attendions depuis de nombreuses années. Nous avons bien commencé la saison et nous avons cru à notre rêve jusqu’au bout », estime ce dernier. En effet, l’Olympic a annoncé la couleur dès les premières journées du championnat. A la mi-saison, il était sacré champion d’automne malgré la grande concurrence des équipes telles l’Union Touarga, le Hilal Nador ou encore le Difaâ Hassani Jadidi. A deux jours de la fin de la compétition, ils ont totalisé 57 points, glanés en 17 victoires et six matches nuls. Les poulains de Aziz Amri n’ont ainsi perdu que cinq rencontres.
Mais quelles sont les raisons de cette belle réussite. « Il s’agit du résultat d’un grand effort fourni par les dirigeants du club qui n’hésitent pas à puiser dans leurs propres ressources matérielles pour venir en aide à l’équipe. Ils ont mis à la disposition de l’équipe un terrain aménagé pour les entraînements du groupe. Les autorités locales, à leur tête le wali de Safi, ont toujours supporté l’OCS », explique le coach de l’équipe. D’un point de vue purement technique, la formation de Safi a profité d’une excellente préparation avant le début de la compétition. « Ceci a favorisé l’entente entre les membres de l’équipe. Une donne que nous avons exploitée tout au long de la saison. Un autre point a également joué en notre faveur, celui de notre rigueur et notre discipline technique. En outre, j’ai mis au point un système de rotation des effectifs qui a permis aux joueurs de rester frais, tant sur le plan physique que moral », ajoute Aziz Amri.
L’Olympic a également bénéficié d’une grande stabilité financière. La montée en première division a coûté au club la somme de 2.400.000 de dirhams. L’OCP, sponsor officiel du club, en a déboursé un million. La même somme a été réservée par la commune de Safi à son équipe. Le reste provient de dons personnels. Des contributions financières qui sont amenées à augmenter lors de la prochaine saison. Le conseil provincial a d’ores et déjà promis la somme d’un million de dirhams. Le sponsor phosphatier prévoit également de grossir sa prime de sponsoring. Il en est de même pour les recettes de matchs.
« L’équipe a régulièrement bénéficié du soutien de pas moins de 15.000 spectateurs qui assistaient à chacune de ses rencontres à domicile », note fièrement Aziz Amri. Des fans qui ne sont pas prêts de lâcher leur équipe la saison prochaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *