On en est à mi-parcours

On en est à mi-parcours

A Marrakech, les participants au 18ème Tour du Maroc cycliste ont bouclé la moitié de leur chemin. En effet, la cinquième étape d’une compétition qui en compte dix, a été bouclée samedi dernier entre Imintanout et la ville ocre. Et c’est un Norvégien qui s’est illustré lors de cette étape longue de 120km. Morten Christiansen, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a parcouru cette distance en 2h 31min 57sec, dominant ainsi l’armada polonaise reléguée à la deuxième et troisième positions, occupées respectivement par Krzysztof Jezowski et Piotr Zaradny.
L’Italien Daniele Della Tommassina a pour sa part hérité de la quatrième place. Tous ont, signalons-le, enregistré le même temps puisqu’ils n’ont été séparés qu’au finish. Ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé. Les tentatives d’échappées ont en effet été nombreuses lors de cette étape.
La première a été menée par le Marocain Abdelatif Karraz, membre de l’équipe nationale « A » qui, en compagnie de quatre autres coureurs, ont réussi à avoir jusqu’à 1min 30s d’avance à hauteur de Chichaoua. Mais ce groupe de cyclistes a vite été rejoint par le reste du peloton. La dernière échappée de l’étape est à mettre à l’actif du Norvégien qui s’est séparé du reste du peloton à quelque 20 km de l’arrivée.
Une tentative qui n’a cependant duré que quelques minutes. A l’issue de cette cinquième étape parcourue avec une vitesse moyenne de 46,199 km/heure, aucun changement n’est survenu sur le classement général individuel. Ainsi, le Sud-Africain Jeremy Maartens, qui a ravi le maillot jaune à l’Espagnol Stefano Guerrini de « Nippon Corporation», après l’avoir porté lors des trois premières étapes, est toujours en tête du classement général individuel. Le Polonais Piotr Zaradny continue pour sa part de dominer le classement par points, le coureur ne s’étant pas séparé de son maillot vert depuis le début de la compétition.
Cette étape, qualifiée par les organisateurs comme étant facile, n’a cependant pas souri aux cyclistes marocains, le premier s’étant classé à la 15ème position. Il s’agit de Tayeb Ed-Dayif qui s’est malgré tout félicité du résultat réalisé. Un résultat qui a été, a-t-il déclaré dans des propos relayés par l’agence MAP, le fruit d’un travail de l’ensemble des éléments de l’équipe nationale «A». Cette dernière, après avoir été classée seconde au classement par équipe pendant les trois premières étapes, se retrouve actuellement à la cinquième position dans un classement qui demeure par ailleurs dominé par des équipes de l’Europe de l’Est, dont la Pologne, première, et la Russie, seconde. Les troisième et quatrième places sont respectivement occupées par les équipes danoise et sud-africaine.
De repos dimanche, la caravane du Tour du Maroc cycliste reprendra la route ce lundi avec la sixième étape qui reliera Marrakech à Beni-Mellal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *