ONU : Le Maroc fête l’année du sport

Cette manifestation vise à montrer que le sport est un moyen de promouvoir le développement, la paix, la tolérance et l’esprit de solidarité entre les peuples. Lors d’une conférence de presse tenue vendredi soir à Rabat , en présence notamment des membres du bureau dirigeant du MAS , de joueurs internationaux marocains et de journalistes, les intervenants ont passé en revue les différentes activités sportives prévues à Fès dans le cadre de ce programme onusien que préside le secrétaire général adjoint et conseiller spécial du secrétaire général pour le sport au service du développement, M. Adolf Ogi.
Le programme, a-t-on indiqué lors de cette rencontre, sera lancé en premier lieu au Maroc, avant de l’étendre à d’autres pays arabes et africains. Les intervenants ont, par ailleurs, salué l’initiative de l’homme d’affaires marocain résidant à Genève, M. Mohamed Benjelloun qui a décidé d’organiser un match de football mettant aux prises des joueurs espagnols et leurs homologues marocains, dont la majorité sont des professionnels évoluant en Suisse, en signe de solidarité avec les victimes des attentats terroristes qui ont ciblé une gare ferroviaire à Madrid.
A cette occasion, l’ancien gardien de but marocain, Hamid Hazzaz également membre du bureau dirigeant du club fassi, a souligné le rôle du sport dans le rapprochement entre les peuples, ajoutant que les acteurs de la ville de Fès ont donné leur accord de principe pour participer à cette initiative, la première du genre au Maroc. Il a annoncé, dans ce cadre, l’organisation prochainement à Fès d’une rencontre internationale de football, en présence de M. Adolf Ogi. Il s’agit, a-t-il précisé, d’un match, qui coïncidera avec le festival international des musiques sacrées du monde et qui devra opposer les anciens joueurs marocains à leurs homologues suisses. Pour sa part, l’ancien international marocain, Aziz Bouderbala a mis en relief les efforts consentis par des responsables du secteur du sport au Maroc et à l’étranger, en faveur de la paix et du dialogue interculturel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *