Optimisme sur toute la ligne

Optimisme sur toute la ligne

Quelques jours à peine après le départ de la commission d’inspection de la FIFA, les déclarations des membres du Comité national de la candidature du Morocco 2010 versaient toutes dans l’optimisme. Et l’on sait pertinemment qu’on a de quoi s’exalter. « Le dossier de la candidature marocaine renferme des éléments décisifs qui lui confèrent crédibilité et solidité». C’est en ces termes que s’est exprimé le secrétaire général de la FRMF, Mohamed Moufid, qui représente le Maroc aux réunions de la CAF qui se sont déroulées au Caire. Mohamed Moufid, qui est également membre de la commission nationale «Maroc-2010», a cité dans ce sens la nouvelle approche adoptée par le Maroc dans cette candidature, l’excellent niveau du staff en charge du dossier de candidature et l’harmonie existant entre ses membres, ainsi que les garanties fournies par le Royaume pour honorer ses engagements au cas où sa candidature serait retenue. Après la phase de présentation du dossier et la visite d’inspection de la commission de la FIFA et toutes les impressions positives auxquelles elle a donné lieu, «la commission nationale est appelée à jouer un rôle très important lors de l’étape décisive restante», a-t-il déclaré à l’agence Maghreb Arabe Presse -Le Caire. Ainsi, il appartiendra à la commission en question « d’engager des contacts à tous les niveaux pour défendre le dossier du Maroc auprès des membres du comité exécutif de la FIFA, de manière rationnelle, en faisant prévaloir la logique, la persuasion, le langage des chiffres et en mettant en relief les garanties offertes par le Maroc», avait indiqué Mohamed Moufid. Le secrétaire général de la FRMF, qui avait pris part à Doha avec la délégation marocaine au congrès extraordinaire de la FIFA, a expliqué que le Maroc a opté pour une nouvelle approche qui se démarque totalement des expériences du passé. «À commencer par le staff en charge du dossier de candidature conduit par un éminent homme d’affaires bien introduit dans les milieux économiques, tant au niveau national qu’international.» «Ce staff compte également des personnalités marocaines et étrangères d’un haut niveau de compétence et ayant une expérience appréciable dans divers domaines d’un grand apport pour remporter le pari de l’organisation d’une manifestation de la dimension de la coupe du monde », avait-t-il souligné. Mohamed Moufid avait rappelé, dans ce cadre, les garanties écrites présentées par le Maroc à la fédération internationale, notamment en ce qui concerne le financement nécessaire pour la réalisation des infrastructures sportives requises, soulignant que les membres d’inspection de la FIFA ont pu, lors de leur visite au Maroc, s’enquérir sur le terrain de tous les aspects en rapport avec les engagements pris par le Royaume dans son dossier de candidature. L’optimisme de rigueur actuellement n’est pas fortuit, mais bel et bien la résultante de plusieurs indices qui ne pourraient passer inaperçus. La mobilisation générale qui prévaut est également porteuse de nombreux messages. Ainsi, la candidature marocaine s’annonce sous les meilleurs auspices.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *