Ouchla entre l’ambition de briller et la nostalgie de sa famille

Lié pour deux ans à l’équipe belge du RWD Molenbeek, l’ex-sociétaire des FAR, Houcine Ouchla a besoin, pour faire étalage de tout son talent, du soutien de sa famille, restée au Maroc. Se confiant mardi à l’agence MAP, Ouchla déclare que ses souffrances sont d’autant plus grandes que toutes les démarches entreprises jusqu’à présent pour obtenir des visas pour sa femme et ses enfants se sont soldées par un échec. Ouchla qui affirme avoir lui-même frappé à plusieurs portes pour résoudre son problème afin de se consacrer pleinement à sa carrière professionnelle, regrette que son club n’ait pu encore régler ce dossier en dépit de son insistance. « Jamais un joueur professionnel ne peut se concentrer totalement sur son travail, s’il a des soucis au sujet de sa famille dont il est éloigné par des milliers de kilomètres et dont il s’en préoccupe constamment » souligne-t-il. Ouchla, 32 ans, ne lésine pas pour autant sur ses efforts pour mériter sa place de titulaire au sein de son club. Il a disputé avec réussite huit rencontres en début de saison avant de devoir s’éloigner des stades pendant près d’un mois suite à une blessure. En voyage à Agadir où le RWDM prépare la reprise du championnat après la trêve hivernale, Ouchla fait montre de détermination pour retrouver sa place de titulaire au sein de l’équipe. Mais il n’a pas été aligné le week-end dernier face à Lommel, match où les Molenbeekois ont perdu à domicile 0-1. classé désormais 13-ème au championnat (sur 18), le club se déplacera samedi à Charleroi, une équipe du milieu du tableau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *