Ouverture ce vendredi des Jeux olympiques de Rio: L’athlétisme et la boxe, éternels espoirs de médailles pour le Maroc

Ouverture ce vendredi des Jeux olympiques de Rio: L’athlétisme et la boxe, éternels espoirs  de médailles pour le Maroc

L’agréable surprise surviendra peut-être des sports équestres, où Abdelkebir Ouaddar et sa monture Quickly de Kresiker pourraient jouer un gros coup.

Quarante-neuf sportifs marocains seront engagés dans 13 disciplines, dans l’édition 2016 des Jeux olympiques, qui débute ce vendredi 5 août et se poursuit jusqu’au 21 de ce mois à Rio de Janeiro, à savoir l’athlétisme (20), la boxe(8), le cyclisme (3), le judo (3), le taekwondo (3), la lutte (3), l’haltérophilie (2), la natation (2), le canoë kayak (1), l’escrime (1), les sports équestres (1), le tir sportif (1) et le golf (1).

Ainsi, malgré cette participation du Maroc avec 27 disciplines à ces Jeux, l’athlétisme et la boxe demeurent les grands espoirs de médailles pour le Royaume. En effet, l’athlétisme et la boxe ont ainsi pu offrir au sport marocain 22 médailles : 19 pour l’athlétisme, dont six en or de Nawal El Moutawakil (Los Angeles 1984, 400 m haies), Said Aouita (Los Angeles 1984, 5000 m), Ibrahim Boutaib (Séoul 1988, 10.000 m), Khalid Sekkah (Barcelone 1992, 10.000 m) et Hicham El Guerrouj (Athènes 2004, 1500 et 5000 m). Cette récolte comprend également 3 médailles d’argent pour la boxe. Certes, la boxe sera représentée par huit pugilistes, notamment Mohamed Rabii (69 kg), premier Arabe et Africain à avoir décroché le titre de champion du monde et ce, en 2015 au Qatar.

De son côté, le taekwondo sera représenté par Omar Hajjami (58 kg), Naima Bakkal (57 kg) et Wiam Dislam (+67 kg), qui ont réussi à réaliser de bonnes performances dans différentes compétitions internationales. S’agissant de la natation, elle est au rendez-vous pour la cinquième fois consécutive, avec notamment Driss Lahraichi (100 m dos) et Nora Mana (50 m nage libre). En revanche, l’escrime revient à la charge, avec en lice Youssra Zakarani.

Mais l’agréable surprise surviendra peut-être des sports équestres, où Abdelkebir Ouaddar et sa monture Quickly de Kresiker pourraient jouer un gros coup. Le cavalier de 53 ans avait déclaré à ALM que «cette qualification aux Jeux olympiques de Rio est le rêve de tout cavalier. C’est un nouveau défi pour moi. C’était magique pour moi d’être le premier cavalier à se qualifier pour cette prestigieuse compétition. Je suis d’ailleurs content que le drapeau marocain soit levé au Brésil. Certes, pour moi c’est la meilleure récompense après un travail entamé depuis longtemps», a conclu le champion.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *