Parreira de retour à la Séleçao

Carlos Alberto Parreira, 59 ans, est de nouveau à la tête des quintuples champions du monde, a annoncé le président de la Confédération brésilienne de football (CBF), Ricardo Teixeira. La Séleçao s’est en effet retrouvée sans entraîneur depuis la Coupe du monde 2002.
Après la finale remportée face à l’Allemagne, l’entraîneur des Auriverdes, Luiz Felipe Scolari, a démissionné de son poste pour devenir en fin novembre dernier, sélectionneur de l’équipe du Portugal. Mercredi, l’annonce de la nomination de Parreira revêtait des airs de surprise.
Oswaldo de Oliveira, qui dirige l’équipe de Sao Paulo, avait longtemps été considéré comme le favori pour ce poste. Parreira sera très bien entouré. Un autre grand nom du football brésilien, Mario Zagallo en l’occurrence, sera son adjoint avec le titre de coordinateur technique. Ce tandem de choc devrait rester en place en principe jusqu’à la phase finale du Mondial 2006 en Allemagne. La première réaction du nouveau sélectionneur était très optimiste. «Notre travail sera facilité par le fait que nous devrons nous occuper d’une équipe cinq fois championne du monde, grâce à un très bon travail de Scolari», estime-t-il.
Les débuts de Parreira en sélection brésilienne remontaient à 1970. Les co-équipiers de Pelé qui étaient devenus triples champions du monde au Mexique avaient à leur tête un certain Mario Zagallo, alors que leur préparateur physique n’était autre que Parreira. Depuis lors, il a eu tout le temps pour peaufiner son expérience. Il a occupé par la suite le poste d’entraîneur dans plusieurs clubs brésiliens dont Fluminense, Atletico Mineiro, Santos, Internacional de Porto Alegre avant de prendre en main les rênes de Corinthians de Sao Paulo.
Il a brillé également à l’étranger notamment au New Jersey Metrostars, FC Valence et au Fenerbahce. Outre le Brésil (1992-1994), ce globe-trotter a également dirigé plusieurs sélections nationales : le Ghana, le Koweït, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite. Rappelez-vous, ce duo, Parreira comme sélectionneur et Zagallo en tant qu’adjoint, avait conduit la sélection brésilienne au sacre final lors du Mondial de 1994 aux Etats-Unis. Mais Parreira entend dépasser cet exploit.
«Je ne veux pas penser au passé, et je ne suis pas non plus préoccupé par des comparaisons avec l’équipe de 1994, a-t-il déclaré. Nous devons nous tourner vers l’avenir et tout ce que nous aurons à faire sera exclusivement orienté vers les éliminatoires sud-américaines pour le Mondial-2006 ». Le sixième titre de champions du monde serait-il déjà en route ?
En attendant, la première sortie des poulains de Parreira devrait avoir lieu le 12 février à Guangzhou ou Hong Kong lors d’un match amical contre l’équipe de Chine, désormais dirigée par le néerlandais Arie Haan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *