Participation modeste des athlètes marocains

Participation modeste des athlètes marocains

La déception du public marocain était grande lorsque les trois athlètes Mohamed Moustaoui, Amine Laalou et Abdalaati Iguider étaient incapables de gagner une place au podium. Les athlètes marocains connus de part le monde par leurs performances dans les épreuves du demi-fond n’ont pas tenu leurs promesses lors de cette finale. Les trois athlètes ont terminé respectivement 6ème (3:36.57), dixième (3:37.83) et onzième (3:38.35). La première place a été remportée par le Bahreïni d’origine kényane Yusuf Saad Kamel. Commentant le déroulement de cette course, l’ancien champion du monde et champion olympique n’a pas caché son regret du manque de cohésion dont ont fait preuve les trois athlètes. «L’esprit de l’individualité s’est démarqué. Chacun des trois athlètes qui participait cherchait à s’en sortir tout seul», a déclaré à ALM un technicien en athlétisme. El Guerrouj s’est dit «triste de voir trois coureurs marocains rater une si belle occasion. Triste parce que je souhaitais voir le drapeau marocain se hisser haut et l’hymne national se chanter au stade de Berlin, surtout parce que j’ai eu l’honneur de remettre les médailles aux vainqueurs de cette course», avant d’ajouter que «le vainqueur du titre, le Bahreïni Yusuf Saad Kamel est un spécialiste du 800 m comme Laalou qui a couru de la même façon qu’en quarts et demi-finales. L’un des nationaux devaient présenter des sacrifices pour laalou». L’élaboration d’une tactique adéquate pour relever un tel défi à l’échiquier international n’est-elle pas une principale tâche de la direction technique. Cette dernière assurée par un spécialiste connu et reconnu, Abdelkader Kaka. Le Maroc avait besoin d’une médaille en cette épreuve du 1500m. Dans l’épreuve du marathon, le médaillé d’argent aux Jeux de Pékin, Jawad Gharib, déclarant forfait, a privé l’athlétisme national d’une lueur d’espoir à Berlin. Jawad Gharib a déclaré qu’il ne s’est pas encore remis de sa blessure contractée au marathon de Londres.Le résultat est loin d’être à la hauteur des espérances. Au tableau des médailles, les Etats-Unis (17), la Jamaïque (12) et le Kenya (10) se classent respectivement dans les trois premières places.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *