Périples africains pour le WAC le RCA

Périples africains pour le WAC le RCA

Ce week-end sera rythmé par deux demi-finales africaines, celle de la Coupe des coupes à l’assaut de laquelle le Wydad repart et la Coupe de la CAF dans laquelle le Raja est engagé. A Sousse, le Rouge et Blanc s’affrontent dimanche à une vieille connaissance, l’Etoile du Sahel. Les tenants du titre semblent déterminés à avoir le dernier mot. Les poulains d’Ivica Todorov sont conscients que la mission ne sera pas tout repos. Ce derby maghrébin tant attendu s’annonce en effet difficile pour les deux équipes, ces dernières ayant de nombreux points en commun : effectifs riches mais également instabilité à la tête de la direction technique et irrégularité des résultats. Les Marocains, d’un côté, sont classés à la 7ème position du championnat de première division du Groupement National de Football avec 5 points au compteur. Trois d’entre eux ont été glanés lors de la deuxième journée face à l’ASS, nouvellement promue dans la cour des grands. D’un autre côté, les Tunisiens occupent la cinquième place à l’issue de la 6ème journée avec cinq points récoltés en autant de matches. La dernière sortie de l’Etoile s’est effectuée à Tripoli contre l’équipe libyenne de l’Ittihad en Ligue arabe des Champions dans sa nouvelle version. Les visiteurs l’ont remporté haut la main sur le score sans appel de cinq buts à un. Ceci dit, les deux équipes ont eu des parcours différents en cette compétition africaine. Si l’Etoile Sportive du Sahel n’a pas trouvé de grandes difficultés à surpasser les Ivoiriens de l’Africa Sport, tant à l’aller (0-1) qu’au retour (2-1), les Casablancais ont, par contre, eu de grandes difficultés à dépasser le stade des quarts de finale. Les Khama, Boujemâa, Bencheikh, Aït Laârif, Madihi et Gosso doivent leur qualification aux dépens des Zambiens du Power Dynamos à l’avantage du but marqué à l’extérieur. Ils se sont en effet inclinés à Lusaka par deux buts à un avant de remporter une courte mais très précieuse victoire au Stade Bachir de Mohammedia (1-0). Ce week-end, les yeux des passionnés de football seront également rivés sur le complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat où le Raja accueille samedi l’équipe nigériane des Rangers pour le compte des demi-finales de la Coupe de la CAF. Les poulains d’Henri Michel ont été obligés de jouer hors de leurs bases puisque le complexe Mohammed V est en train de se refaire une beauté en prévision de la visite des experts de la FIFA dans le cadre de la candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2010. Pour cette importante rencontre, les Vert et Blanc seront en plus handicapés par l’absence de plusieurs attaquants. En tête de liste, arrive Mustapha Bidodane, le buteur du GNF I la saison dernière, qui ne s’est toujours pas remis de la blessure contractée en fin du championnat. Le coach français de la formation casablancaise devrait également se passer des services du nouveau butteur maison, Noureddine Harouache, auteur d’un but dans chacune de ses cinq sorties avec le Raja cette saison. Harouache demeure incertain en raison d’une blessure à la cheville. La rencontre s’annonce donc explosive, surtout si l’on prend en compte la stature des Nigérians, qui ont sorti en quarts de finale l’un des plus grands clubs du continent Al Ahly d’Egypte. Cet exploit montre bien la détermination des clubs nigérians qui ont réussi un véritable retour sur la scène footbalistique continentale. Cette année, ils sont en outre présents en force en Ligue des champions avec le club Enyimba et en Coupe des vainqueurs de coupes avec le Julius Berger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *