Pétanque : Faire mieux qu’à Genève

Pétanque : Faire mieux qu’à Genève

Pour cette 40ème édition, la triplette marocaine, menée par Abdellatif Laouija, sociétaire de l’ASR, part avec l’ambition de faire renaître la pétanque marocaine de ses cendres. Outre Laouija, sacré champion du monde en 1990, l’équipe marocaine est composée de Rachid Habchi du Stade, lui aussi champion du monde, Hassan Morjan de l’ASLM et Jabrane Fetthallah de Souk Sebt. Ont également fait le déplacement à Grenoble le manager Ghala Ahmed, le président de la Fédération royale marocaine de pétanque, Abdelaziz Bennani, ainsi que Joud Benmiloud, membre fédéral.
À Grenoble, la triplette marocaine aura la lourde mission de défendre les couleurs nationales. Avant d’établir la liste définitive des joueurs devant représenter le Maroc dans ce championnat, la FRMP avait organisé un certain nombre de tournois pour choisir les meilleurs éléments. Des tournois qui ont eu lieu à Rabat, Fès, Youssoufia et Casablanca et qui ont réuni 32 triplettes. Après quoi, l’équipe nationale a effectué un certain nombre de stages de concentration à l’ASC et ce depuis le 17 juillet dernier. Sur les chances de la participation marocaine à ce championnat du monde, les responsables de la Fédération royale marocaine de pétanque restent optimistes. Et il y a de quoi l’être.
Lors de la dernière édition, qui a eu lieu à Genève, la triplette marocaine avait terminé cinquième du championnat. En 2002, à Grenoble, le Maroc a été sacré vice-champion du monde. Mais l’âge d’or de la pétanque marocaine remonte au milieu des années 90, à l’époque des Alaoui Hafid, Mohamed Safri, Seddik Kouider, Abdelatif Laouija, Amal Moufid, Aouda Haj … Période au cours de laquelle le Maroc avait remporté trois fois le titre de champion du monde, en 1984 à Rotterdam, 1987 à Boumerdes et 1990 à Monaco. Autres exploits : l’équipe nationale masculine s’est adjugée, à quatre reprises, le titre de vice-champion du monde : 1986 à Epinal en France, 1988 à Gênes en Italie, 1998 à Maspalomas en Espagne et 2002 à Grenoble en France. Sur le plan international et selon le classement établi par la Fédération internationale de pétanque, le Maroc occupe le troisième rang derrière la Belgique et la France. La 40ème édition du Championnat du monde de Grenoble sera marquée par un autre événement : le Congrès de la Fédération internationale de pétanque. À l’ordre du jour : l’élection du successeur d’Henri Bernard. Deux candidats sont en lice. Il s’agit du Français Azema Claude et du Belge Petemans Roger.
Selon une source proche de la FRMP, le Maroc postulera pour un poste au sein du Comité exécutif. Le candidat n’est autre que le président de la Fédération royale marocaine de pétanque, Abdelaziz Bennani. À rappeler que lors de la dernière édition, le titre du champion du monde est revenu à l ‘équipe de l’Ile Maurice, après sa victoire en finale sur le Danemark.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *