Petit gabarit grand talent

Petit gabarit grand talent

S’il y a un joueur qui est sollicité ces derniers temps et par Badou Zaki, sélectionneur de l’équipe nationale, et par Mustapha Madih, entraîneur de l’équipe nationale olympique, c’est bel et bien Mehdi Touil. L’international marocain, qui évolue depuis une saison au club allemand de FC Nuremberg, est considéré par les observateurs comme l’une des nouvelles stars montantes du football marocain. «C’est un joueur talentueux, doté d’une très bonne technique.
C’est en quelque sorte l’homme de la dernière passe. Sur les quatre dernières rencontres qu’il a jouées avec nous il a été à l’origine de six passes décisives », a tenu à faire remarquer, Madih. Âgé de 21 ans, Touil, comme ses compatriotes Mustapha et Youssef Hadji et Lahcen Ouaddou, a fait ses débuts avec le club français de l’AS Nancy, avant de changer de cieux. Club avec lequel il a brillé de mille feux. Ses prestations n’ont pas passé inaperçues. Convoité par plusieurs clubs européens, il a fini par signer pour le club allemand Nuremberg. La première fois qu’il a porté les couleurs nationales c’était quand il a été sollicité par Mustapha Madih pour disputer le match gala entre l’équipe nationale olympique et l’équipe des all stars, rencontre organisée par Jamal Debbouz en guise de solidarité avec les enfants de la rue. «Comme tous les professionnels marocains, il s’est vite adapté avec le reste de l’effectif», a précisé Madih. Son premier match officiel était contre l’équipe de l’Angola, dans le cadre des éliminatoires des Jeux Olympiques d’Athènes. Auteur d’une très belle prestation, il a gagné la confiance de Mustapha Madih. Au fil des matchs, le jeune Touil a réussi à s’imposer pour devenir l’une des pièces maîtresses non seulement de son club, mais aussi des «Lionceaux». «On a gagné un joueur prometteur qui aura son mot à dire dans les années à venir », a déclaré Madih. Récemment, Badou Zaki, a fait appel aux services de Mehdi Touil.
Selon le sélectionneur national, l’international marocain pourrait constituait, aux côtés de Marouane Chemmakh et Jawad Zairi, être un élément clé dans le dispositif offensif des «Lions de l’Atlas. «Touil est un homme de point. Vif, rapide et très bon technicien, il a toutes les qualités d’un grand attaquant», a confié Zaki. Seulement, le jeune Touil, sollicité par les deux entraîneurs nationaux, aura l’embarras du choix entre l’équipe nationale A et l’équipe olympique. Sauf si les deux cadres nationaux se mettent d’accord pour que l’international marocain dispute les éliminatoires de la Coupe d’Afrique et de la Coupe du monde en attendant les Jeux Olympiques à Athènes en août prochain. Et là c’est une autre histoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *