Piepoli vainqueur de la 10e étape

Après le succès de l’Italien Riccardo Ricco, l’équipe Saunier Duval s’est de nouveau imposée dans le deuxième acte des Pyrénées. Elle a réussi cette fois le doublé sur les hauteurs de Hautacam, où Piepoli a précédé sur la ligne l’Espagnol Juan Jose Cobo.
A l’altitude de 1520 mètres, le Luxembourgeois Frank Schleck a pris la troisième place, à 28 secondes du duo. Mais il a échoué d’une seconde pour le maillot jaune qui est passé sur les épaules d’Evans, arrivé au sein d’un groupe de favoris à 2 min 17 sec du vainqueur.
Le Luxembourgeois Kim Kirchen, qui portait le maillot jaune à Pau au départ des 156 kilomètres, a lâché plus de 4 minutes dans l’ascension finale longue de 14,4 kilomètres. L’Espagnol Alejandro Valverde et l’Italien Damiano Cunego, les deux grands perdants du jour avec le Luxembourgeois Andy Schleck, ont été lâchés à 8 kilomètres du sommet du Tourmalet, le premier col hors catégorie escaladé cette année. Piepoli, qui est âgé de 36 ans, s’est imposé pour la première fois dans le Tour de France. Lieutenant préféré de Ricco, il compte à son palmarès des étapes de montagne dans la Vuelta et le Giro. «Je n’avais pas de très bonnes jambes. Les efforts de dimanche ont laissé des traces. Mais j’ai réussi à rester avec Evans et Sastre», a déclaré Ricco en ajoutant : «On a fait la course pour Piepoli».Au classement général, cinq coureurs (Evans, F. Schleck, Vande Velde, Kohl, Menchov) sont regroupés en moins d’une minute avant la première journée de repos à Pau.
«Hier, j’étais au plus bas, maintenant je suis au plus haut, le tout en 26 heures», a déclaré Evans qui est revenu sur sa chute de la veille : «J’ai cru que mon Tour s’arrêtait là».
Aujourd’hui, le Tour reprend la route entre Lannemezan et Foix, 167,5 km.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *