Place aux jeunes

Place aux jeunes

Dans son allocution, le président du club, Adil Bouluiz, s’est félicité du rang qu’occupe actuellement le stade marocain, considéré comme l’un des clubs performants du tennis marocain. Sa vocation consiste non seulement à organiser, à promouvoir et à développer la pratique du tennis, mais aussi à préparer les joueurs garçons et filles, les plus talentueux pour atteindre le niveau espéré. Quant au rapport moral présenté par le secrétaire général, Driss Bounim, il retrace le parcours d’une saison marquée par les résultats encourageants enregistrés par les jeunes durant les compétions nationales ainsi que dans les différents tournois internationaux, en citant Anas Lakhdar, Fahd Mezzour, deux jeunes prometteurs.
Le secrétaire général a tenu, par la suite, à souligner que la détection des jeunes se fait lors des stages d’évaluation qui permettent de relever les potentialités. Par ailleurs, le partenariat conclu entre le RUC (Casablanca) et le stade Marocain permettra l’organisation conjointe de différentes manifestations pour améliorer le haut niveau des jeunes, mais également de faire régner l’esprit de sportivité, de fair-play.
Après examen et lecture, le rapport moral a été approuvé à l’unanimité. De son côté, le trésorier du club, Mohammed Réda Benayad, a dressé un bilan très détaillé, faisant ressortir des recettes de l’ordre de 295.930.850 DH, tandis que les dépenses s’élèvent à 295.930.850 DH. Après la lecture de ce rapport, détaillé et argumenté, les différents adhérents ont pris la parole, soit pour critiquer la forme et le fond ou pour en faire l’éloge durant plus de quatre heures. Répondant aux différentes questions, le président a posé l’incontournable question de la recherche des ressources financières stables pour offrir les meilleures conditions de travail à tous les jeunes et de leur permettre de progresser. Un débat marathonien qui a été clôturé par l’approbation à l’unanimité du rapport financier. Après quoi, le président a invité l’assistance à renouveler le quart sortant. Les urnes ont reconduit Attar Abderrahmane, en tant que membre du bureau, tandis que Façail El Oufir, fraîchement élu, aura pour mission de donner un nouveau souffle au comité dirigeant.
À l’issue de ces assises, Adil Bouluiz a tenu à préciser les objectifs de la nouvelle équipe du Stade Marocain. «Former les jeunes est notre objectif primordial. Pour ce faire, il faut trouver les moyens financiers. Je tiens, à cette occasion, à remercier vivement Houcine Bennani et Hamza Belhaj, qui ont été les pourvoyeurs de nos sponsors».
De son côté, Mohammed Mezzour, président de la commission sportive, nous a révélé le programme que le Stade Marocain compte mettre en place. « Il s’agit de développer la pyramide de base afin qu’elle atteigne le haut niveau et de préparer les jeunes à leur intégration dans nos équipes nationales, en mettant à leur intention une organisation spécifique de leur préparation et de leur calendrier de compétition pour favoriser leur progression », a confié ce dernier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *