Play-off : Une lutte acharnée

La salle Abdellah Ibn Yacine de Rabat sera incontestablement le pôle d’attraction de tous les amateurs de la grosse balle orange ce week-end. Et pour cause, le match retour comptant pour les demi-finales du play-off qui opposera le FUS de Rabat au Raja de Casablanca. Le match aller entre les deux ténors s’est soldé par la petite victoire du Raja sur la marque de 65-61.
Selon les observateurs qui étaient présents dans la salle du complexe sportif Mohammed V, le niveau technique était en dessous de la moyenne ce qui a en quelque sorte laissé pantois les faux des deux camps compte tenu de la présence d’une pléiade de joueurs internationaux dont Mustapha Khalfi, Kamal Lichtaf pour le Raja et Mohamed Mouak, Meroune Moutalibi, Adil Baba pour le FUS. Le match retour de ce week-end sera assurément un match à petit score. Il fera vraisemblablement l’affaire du FUS qui dispose d’un effectif bien garni, notamment au niveau des pivots avec Aït Belhaj, Takori, et hicham Abdelmalek, un poste dont souffrent les Diables Verts. Autrement dit, le FUS est conscient de cette lacune, c’est pourquoi toutes les tactiques prévisibles seront axées essentiellement sous les panneaux. L’équipe qui peut maîtriser parfaitement les rebonds offensifs et défensifs va prendre le dessus.
A rappeler que le FUS de Rabat a privé à maintes reprises le Raja de ce sacre tant convoité par son large public. Quoi qu’il en soit, les matches de ce niveau entre gros calibres ne seront en aucun cas des parties de plaisir. La confrontation sera terrible. L’enjeu n’est autre qu’une place en finale. Ceci, sachant que le match peut basculer d’un côté comme de l’autre. En tout état de cause, la lutte sera très serrée entre les deux formations. Un faux pas de l’un et un sans faute de l’autre sont les deux conditions nécessaires pour une victoire tant convoitée des deux protagonistes.
La deuxième rencontre prévue ce week-end mettra aux prises le MAS de Fès à l’IRT (Tanger). Ce match était prévu pour 15h mais l’indisponibilité de la salle du 11 Janvier va retarder son coup d’envoi à 17h ce qui va sans aucun doute provoquer la grogne chez les visiteurs et surtout ceux qui vont effectuer le déplacement à partir de Tanger.
Les deux équipes ont fourni une belle partie à Tanger, malgré toutes les contraintes liées, entre autres, à l’absence inattendue des officiels de la table, les interruptions de la partie par des dirigeants (la commission de discipline devrait avoir son mot à dire sur ce registre) et la défaillance du chronomètre électronique de la salle. L’espoir est donc que le match de Fès se déroule dans de meilleures conditions que celles de Tanger. Les deux formations ont en commun plusieurs choses dont une qualification difficile pour le play-off et le changement du staff technique Abdelghani Kettani par Khalid Rouas pour l’IRT et Diop Théophile qui prend la relève de Ghissassi pour le MAS. Tous ces changements ont été bénéfiques pour les deux parties ce qui a été terriblement ressenti par les spécialistes de la balle au panier nationale. Le match de ce week-end sera âprement disputé surtout que les Tangérois ont fait bonne impression dans leur parquet – une différence de 10 pts 83-73, ce qui en dit long sur les efforts déployés par l’équipe du détroit pour vaincre les géants du MAS. A Fès, l’atmosphère sera tout à fait différente, l’IRT est appelé à conserver son acquis du match aller s’il veut jouer la finale. A l’opposé, les locaux soutenus par leur large public vont devoir travailler dur pour surclasser une formation tangéroise rajeunie, pleine d’enthousiasme, chose qui paraît difficile, mais pas impossible, pour une équipe très bien rodée dans ce type de compétitions. Pour clôturer ce chapitre les arbitres seront très surveillés. Dans ce contexte, la FRMBB a pris toutes les mesures nécessaires pour un bon déroulement de ces demi-finales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *