Podium, maintien, places africaines : Le point à trois journées de la fin de la Botola Maroc Telecom

Podium, maintien, places africaines : Le point à trois journées de la fin  de la Botola Maroc Telecom

En haut du tableau, le combat se focalise  sur les deux autres tickets restants qui mènent à la Coupe de la CAF.

Le compte à rebours est lancé. La place du leader et du dauphin semble très solide, car la différence de buts et l’écart de points parlent aussi en leur faveur. En ouverture de bal de cette 28ème journée de la Botola Maroc Telecom qui se disputera ces dimanche et lundi, le Raja reçoit le Mouloudia d’Oujda avec la volonté de coller au train du Wydad et ne pas le lâcher. Les Verts sont à l’affût du moindre faux pas pour réduire l’écart. Mais les Oujdis nourrissent aussi d’autres ambitions. Mathématiquement, celui qui occupe la 4ème place avec 39 points pourrait bien grâce à un concours de circonstances terminer la saison en occupant l’une des deux places qualificatives pour la Coupe de la Confédération. Ce match est donc loin d’être une simple formalité.

Pour que cette ambition puisse voir le jour, il faudrait aux mieux lotis de céder leur place. Or, il est hors de question de voir l’Ittihad de Tanger qui ferme le podium baisser de régime. Malgré l’étonnante défaite face au Kawkab de Marrakech sur le score de 3 buts à 1, les Tangérois restent persuadés que leur équipe peut encore grimper d’un niveau. Face à l’Olympic de Safi, le match sera bien tendu en raison du faible écart. L’IRT et l’OCS totalisent respectivement 39 et 36 unités. De quoi attiser l’appétit des Requins safiots et briguer une place sur le podium.
Il faut dire qu’hormis le Raja, toutes les autres équipes ont fait une croix sur le titre et sur la deuxième place qui donne accès à la Ligue des Champions d’Afrique. Le combat se focalise maintenant pour une bonne partie d’entre elles sur les deux autres tickets restants qui mènent à la Coupe de la CAF.

Le Hassania d’Agadir qui a vu ses rêves s’évaporer petit à petit est tout aussi concerné. Dans son jardin, il sera aux prises avec le Moghreb de Tétouan. Un match ouvert à tous les pronostics contre une formation engagée dans la course pour le maintien. Le Difaâ de El Jadida qui a fait un bond de géant pour s’installer seul au 5ème rang fera un déplacement périlleux à Al Hoceima dans ce qui semble être le match de l’année pour les locaux. Lanterne rouge, le coup d’arrêt subi à Tétouan (2-1) à l’issue de la dernière journée de championnat a pointé du doigt les limites d’une équipe rifaine privée d’un véritable arsenal offensif et confrontée à de nombreux problèmes. La défaite les enverrait quasi officiellement à l’étage inférieur. Mais en somme, la lutte pour le maintien restera intense jusqu’à la dernière journée. Le KACM, au moment d’aborder la dernière ligne droite, a pris un bon virage avec sa dernière victoire. Cependant son destin n’est pas encore entre ses mains. Dans son fief, il devrait cravacher dur pour venir à bout d’un respectable Youssoufia de Berrechid.

Dans les autres matchs, le Rapide Club Oued Zem a perdu gros le week-end dernier en partageant les points avec le Raja. En déplacement à Rabat pour y affronter l’AS FAR, il n’aura besoin que d’une victoire pour se mettre définitivement à l’abri de la relégation. Mais les Militaires ne l’entendent pas de cette oreille et veulent aussi garantir leur maintien.

Dans un duel rapproché, l’OCK défiera le FUS. Ce dernier s’est complètement relancé avec 7 points gagnés sur 9 possibles. Les Phosphatiers restent vulnérables et risquent de se faire surprendre à domicile.

Enfin, les deux finalistes des Coupes africaines se donneront rendez-vous à Berkane. La Renaissance sera opposée au Wydad dans un match choc. Le calendrier est périlleux pour le leader. Outre la RSB, il aura à négocier des matchs très compliqués (Tanger, Marrakech). Voilà ce qui pousserait les visiteurs à se donner au maximum face aux Berkanais afin d’éviter toute surprise par la suite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *