Pour une quatrième consécration

Trois fois athlète de l’année de l’IAAF, Hicham El Guerrouj vise une quatrième consécration. Le Marocain a fait, durant cette saison un parcours sans faute sur sa distance de prédilection, le 1500m. Il s’est illustré, une fois de plus, lors de la Golden League en triomphant dans les plus grandes sept réunions estivales.
Des victoires en or qui lui ont permis de partager quelque 50 kg d’or avec l’Américaine Marion Jones, la Mexicaine Ana Guevara et le Dominicain Felix Sanchez. Tous ces athlètes, invaincus tout au long de la saison sur leur discipline, sont candidats au sacre de fin d’année. Le recordman du monde du 1500m aura donc la tâche difficile.
Des concurrents de renom lui disputent le titre. En tête, l’Américain Tim Montgomery, nouveau détenteur du record du monde du 100m (9s 78). Longtemps dans l’ombre de son compatriote Maurice Greene, Montgomery a réussi à s’illustrer lors du grand prix de Paris en améliorant d’un centième le chrono vieux de trois ans de son compatriote. Pour cette saison, Tim Montgomery s’est offert le luxe de réussir un parcours des plus surprenant : sept victoires et 13 podiums en 14 courses.
La liste, désignée par un jury comportant le détenteur du record du monde du saut à la perche, Serguei Bubka, comporte également le Britannique Jonathan Edwards (triple saut,), le Grec Kostas Kederis (200m), le Maroco-américain Khalid Khannouchi (marathon), le Polonais Robert Korzeniowski (marche) et le Tchèque Roman Sebrle (décathlon). Chez les dames, les deux favorites pour remporter le titre d’«athlète de l’année» sont la Britannique Paula Radcliffe qui a couru le plus rapide marathon féminin de l’histoire, et l’Américaine Marion Jones. Invaincue en 18 courses, La triple championne olympique a gagné quatorze 100 m, trois 200 m et un 400 m. Elle s’est emparée, pour la troisième fois, de la Golden League.
La performance de Radcliffe, dimanche dernier, lors du marathon de Chicago a fait sensation. La Britannique a, rappelons le, parcouru les 42,195 km du marathon en deux heures 17 minutes 18 secondes, soit 89 secondes de moins que la meilleure performance mondiale précédente qui appartenait depuis un an à la Kenyane Catherine Ndereba. Radcliffe a aussi remporté le marathon de Londres en avril. Pour ses débuts sur la distance, elle s’est adjugée les championnats du monde de cross country, le 10.000 mètres des Jeux du Commonwealth et le 5.000 mètres des championnats d’Europe d’athlétisme. Parmi les autres nominées, figure l’Ethiopienne Berhane Adere (5.000-10.000m); la Turque Sureyya Ayhan (1.500m); la Suédoise Kajsa Bergvist (hauteur); l’Américaine Gail Devers (100 haies); la Russe Svetlana Feofanova (perche); la Mexicaine Ana Guevara (400m); et la Mozambicaine Maria Mutola (800m).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *